Semaine du 31 octobre au 6 novembre 2018 - Numéro 1248
A la loupe
 
A la loupe
31-10-2018

Pétrole : Mieux partager pour attirer les compagnies étrangères

L’Egypte travaille sur un nouveau modèle de par­tage de la production de gaz et de pétrole avec des sociétés étrangères afin d’encourager l’exploration de ces ressources en eaux profondes. « Nous pensons avoir recours à une méthode plus simple pour faire nos calculs avec nos partenaires », a déclaré le ministre égyptien du Pétrole, Tareq Al-Molla, lors d’une réunion d’hommes affaires américains la semaine dernière au Caire.

Il n’a pas donné beaucoup de détails, cependant, on peut déjà dire que, suivant ce nouveau modèle, les entreprises se verront toujours offrir une part de la production comme com­pensation aux coûts d’explora­tion et de production. Mais ensuite, elles seraient plus libres concernant l’autre partie à la vente.

Car actuellement, selon les accords de partage de la produc­tion conclus par l’Egypte, envi­ron un tiers de la production par site revient aux investisseurs, pour couvrir les coûts d’exploration et de production. Le reste de la production est réparti entre l’entreprise et le gouvernement égyptien, qui a alors le droit d’acheter la totalité de la part du producteur à des prix prédéterminés.

Désormais, le gouvernement égyptien veut simpli­fier tout cela. « Ce sera un chiffre qui inclut le recou­vrement des coûts et la part des profits du partenaire. Nous n’allons donc pas vers ce que nous appelons des audits de recouvrement des coûts, qui nécessitent parfois beaucoup d’efforts, créent des discussions entre les différentes parties, ce qui, au final, décourage les sociétés étrangères ».

Les compagnies pétrolières étrangères seraient réceptives à ce nouveau sys­tème, a assuré le ministre égyptien, en particulier pour l’exploration des zones frontalières à risque en eau profonde de la mer Rouge et de la Méditerranée et à proximité de la frontière libyenne. « Ces compagnies sont enthousiastes à parti­ciper aux nouveaux appels d’offres selon cette norme », a déclaré le ministre.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire