Semaine du 10 au 16 octobre 2018 - Numéro 1245
Livres en bref
10-10-2018
 
 

50 ans de culture militante
La maison d’édition Dar Al-Saqafa Al-Gadida organise une soirée culturelle pour fêter son 50e anniversaire, vendredi 12 octobre à 17h dans ses locaux au centre-ville du Caire. Le grand écrivain Sonallah Ibrahim, directeur, donnera le mot de l’ouverture de la soirée, puis suivront des témoignages sur le rôle joué par la maison d’édition de tendance de gauche dans la conscience intellectuelle en Egypte et dans le monde arabe. Les intervenants sont l’écrivain Mahmoud Al-Wardani, le poète Zein Al-Abidine Fouad, le militant palestinien Abdel-Qader Yassin et la traductrice Rawya Sadeq. L’accompagnement musical sera assuré par Ahmad Ismaïl et la parole sera aussi donnée à des amis de la maison d’édition, notamment à l’écrivain Abdou Gobeir, au penseur marxiste Albert Ari et au journaliste Karem Yéhia. Egalement au rendez-vous, de jeunes écrivains comme Marc Amgad et Karima Aboul-Nour. La soirée sera animée par le journaliste et poète Yahia Wagdi.

Dar Al-Saqafa Al-Gadida a été fondée par feu Mohamad Youssef Al-Guindi, marxiste. Elle a été, pendant de longues années, l’unique voix reconnue de la gauche égyptienne. Elle a publié les oeuvres phare de la pensée marxiste, de Marx, de Lénine et d’Engels aux penseurs contemporains dans le monde arabe. De même, elle a été le distributeur principal de tous les ouvrages de la maison soviétique Al-Taqadom. Après la mort de son fondateur, c’est l’écrivain Sonallah Ibrahim qui en a repris la direction, il y a 10 ans.

Ecriture expérimentale
Les éditions Al-Kotob Khan viennent de publier le 3e tome de Mostafa Zekry, intitulé Aqsa Ma Yomken (autant que possible), dans leur série Journal intime. Scénariste et écrivain des plus remarquables de la génération 1990, Mostafa Zekry continue dans son nouveau livre, comme dans les deux tomes précédents, à défier la classification littéraire et à opter pour une écriture expérimentale. Il écrit un journal intime dans un sens qui lui est propre, où il élimine les dates et les lieux pour y condenser tout ce que l’écriture classique n’arrive pas à assimiler.

Ces techniques littéraires permettent à l’écrivain de mélanger l’écriture autobiographique aux contemplations philosophiques, à la critique politique et au cinéma, son outil de préférence. Zekry a toujours erré entre littérature et cinéma, puisqu’il a à son compte 2 scénarios à succès et 9 oeuvres qui se situent entre le roman et le recueil de nouvelles. Ses scénarios sont Afarit Al-Asfalte (les démons de l’asphalte), 1995, et Gannet Al-Chayatin (le paradis des démons), 1999. Autant que possible est son troisième tome dans la série Journal intime, après Ala Atraf Al-Assabie (sur la pointe des pieds) en 2009 et Hatab Meadat Raessi (le bois de chauffage et la substance de ma tête) en 2012.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire