Semaine du 3 au 9 octobre 2018 - Numéro 1244
Abdel-Latif Ebeid : L’objectif est de renforcer la coopération, la solidarité et la complémentarité entre les pays arabes
  Abdel-Latif Ebeid, coordinateur de la conférence sur le Maghreb et le Machreq à la Bibliothèque d’Alexandrie, secrétaire général adjoint de la Ligue arabe et président du Centre de l’organisation en Tunisie.
Abdel-Latif Ebeid
Amira Samir03-10-2018

Al-Ahram Hebdo : La conférence a eu pour thème « Les Relations entre le Maghreb et le Machreq à travers le passé, le présent et le futur ». Quelle est l’importance de la tenue de cette conférence en ce moment ?

Abdel-Latif Ebeid : L’organisation de cette conférence est très importante à l’heure actuelle, à la lumière des circonstances difficiles que traverse la nation arabe. Le monde devient témoin de la fragmentation, voire de la disparition de la nation arabe. Alors, les organisateurs de la conférence « Les Relations entre le Maghreb et le Machreq arabes à travers le passé, le présent et le futur » visent à intensifier les relations entre le Maghreb et le Machreq arabes, c’est-à-dire entre tous les Etats arabes, afin de renforcer la coopération, la solidarité et la complémentarité entre les pays arabes. Il s’agit, en fait, des objectifs pour lesquels la Ligue arabe a été fondée. Malheureusement, très peu de ces objectifs ont été atteints.

— Qui était l’initiateur de la conférence ?

— L’initiative vient du Centre de la Ligue arabe en Tunisie. La Bibliotheca Alexandrina a réagi positivement à cette initiative. En effet, tout le monde a bien accueilli l’initiative. Néanmoins, il n’est pas important de savoir qui a pris l’initiative, l’important étant que l’initiative ait été réalisée. Parce que, à la Ligue arabe, nous ne cherchons pas de leadership. Nous recherchons une coopération avec tout parti arabe qui aspire à atteindre avec nous certains des objectifs de la Ligue arabe.

— Quelle est la mission du Centre de la Ligue arabe en Tunisie ?

— Le Centre de la Ligue arabe en Tunisie a été créé en 1991, après le retour de la Ligue au Caire à la fin de l’année 1990. En effet, après la signature par Anouar Al-Sadate de l’accord de Camp David avec Israël, en 1978, l’Egypte a été exclue de la Ligue arabe et le siège de l’organisation a été déplacé du Caire à Tunis en 1979. Le Centre n’est pas une organisation tunisienne qui oeuvre uniquement pour la Tunisie, mais il a été créé pour assurer une coordination entre les différentes institutions relevant de la Ligue arabe, et ce, afin d’atteindre les objectifs principaux de l’organisation, dont la réalisation de la solidarité, de la coopération et de la complémentarité entre les Etats arabes.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire