Semaine du 3 au 9 octobre 2018 - Numéro 1244
Monde en bref
03-10-2018
 
 

Iran

Bombardement Les gardiens de la Révolution iraniens ont annoncé, lundi 1er octobre dans la matinée, avoir attaqué à l’aide de « missiles balistiques » un « quartier général » de « terroristes » en Syrie, en représailles à l’attentat ayant visé le 21 septembre la ville iranienne d’Ahvaz. « Le quartier général des responsables du crime terroriste d’Ahvaz a été attaqué, il y a quelques minutes à l’est de l’Euphrate par plusieurs missiles balistiques, tirés par la branche aérospatiale des gardiens de la Révolution », écrit l’armée sur son site Internet officiel. « Selon les premières informations, de nombreux terroristes takfiris et les chefs responsables du crime terroriste d’Ahvaz ont été tués ou blessés dans cette attaque aux missiles », ajoutent les gardiens. Ils ne précisent pas à partir d’où les fusées ont été lancées.

Kurdistan iraqien

Election

Le Kurdistan iraqien a voté, dimanche 30 septembre, pour élire son nouveau parlement, un an après le fiasco du référendum d’indépendance. Ce scrutin, dont les résultats seront connus ce mercredi selon la commission électorale, a suscité peu d’enthousiasme. Le Kurdistan, qui regroupe trois provinces, est aujourd’hui forcé de renégocier avec le pouvoir de Bagdad qui a coupé court, il y a un an, à ses velléités d’indépendance. En septembre 2017, les Kurdes avaient massivement voté pour la sécession, contre l’avis de Bagdad et de la communauté internationale. En rétorsion, le pouvoir central a aussitôt repris les zones disputées et, surtout, les revenus vitaux tirés du pétrole.

Turquie-Allemagne

Visite

Le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a achevé dimanche 30 septembre sa visite d’Etat en Allemagne par l’inauguration d’une grande mosquée à Cologne, marquée par une manifestation d’opposants au président turc. La visite de trois jours visait à apaiser les tensions entre Berlin et Ankara, au plus haut depuis deux ans. Durant son séjour, Recep Erdogan a rencontré la chancelière allemande, Angela Merkel, à deux reprises, les deux dirigeants faisant part de leur volonté de rapprochement, en notant toutefois leurs désaccords sur plusieurs questions.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire