Semaine du 12 au 18 septembre 2018 - Numéro 1241
Lancement de la première Gowind construite localement
 
Lancement de la première Gowind construite localement
12-09-2018

Les forces navales égyptiennes ont célébré, jeudi 6 septembre, la mise à l’eau de la première corvette Gowind 2500 construite en Egypte par ses chantiers, lors d’une cérémonie organisée à Alexandrie. Il s’agit de la corvette Port-Saïd, la première des trois unités du type Gowind, du Naval Group, réalisées localement avec le soutien de l’industriel français, qui assiste « Alexandria Shipyard » dans la construction de ces bâtiments.

Dans son allocution lors de la cérémonie, l’amiral Ahmad Khaled, commandant des forces navales, a salué « l’exécution de la première corvette égyptienne en un temps record et conformément aux normes internationales les plus avancées ». Il a souligné que les forces armées accordent un grand intérêt à la rénovation de la flotte navale pour qu’elle aille de pair avec l’essor qu’a connu l’armement dans le monde.

Ces bâtiments mesurent 102 mètres de long pour une largeur de 16 mètres et un déplacement de 2 600 tonnes en charge. Ils affichent une vitesse maximale de 25 noeuds, l’autonomie étant de 4 500 miles à 15 noeuds (au lieu des 3 700 initialement annoncés). Les Gowind sont conçues pour pouvoir embarquer un hélicoptère de 10 tonnes, complétant les moyens de lutte antinavire et anti-sous-marine.

C’est en avril 2016 que la découpe de la première tôle du Port-Saïd a été effectué. Alors que ses deux sisterships sont maintenant en chantier, la seconde Gowind égyptienne est en achèvement à flot. Avant son lancement, la coque a été équipée de son mât intégré modulaire PSIM (Panoramic Sensors and Intelligence Module). Cet ensemble réalisé d’un seul bloc regroupe la mâture avec l’essentiel des senseurs et moyens de communication, le Central Operation ainsi que les locaux techniques associés. Produits par Naval Group à Lorient, les PSIM sont ensuite acheminés par cargo vers l’Egypte pour être intégrés sur les coques réalisées localement. La seconde Gowind construite en Egypte a, ainsi, été embarquée en juillet dernier pour être convoyée depuis la Bretagne vers l’Egypte .


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire