Semaine du 5 au 11 septembre 2018 - Numéro 1240
Voyage en bref
05-09-2018
 
 

Egypte

Découverte

La mission archéologique égypto-australienne de l’Université de Macquarie, dirigée par Naguib Qanawati, a découvert les chambres funéraires de deux hauts fonctionnaires du Moyen-Empire, celle de Remochenti et de Baqet II dans la nécropole de Béni-Hassan au gouvernorat de Minya. Cette découverte a eu lieu lors des travaux de nettoyage des deux tombes, au cours de la dernière semaine de cette saison de fouille. Il s’agit de chambres rectangulaires vides à environ 17 m de profondeur. La mission a également découvert d’autres chambres funéraires dont les propriétaires sont toujours anonymes. Les scènes colorées sur les parois, qui sont en bon état de conservation, seront étudiées, restaurées et documentées, lors des travaux de la mission en janvier prochain.

Grand Musée égyptien

La tête du roi Sénousert Ier du Moyen-Empire a été transférée cette semaine au Nouveau Grand musée égyptien, près du Plateau des pyramides. Celle-ci était déposée dans les entrepôts de la Citadelle de Salaheddine, au Caire, pour être restaurée puis exposée au musée lors de son inauguration en 2020. Découverte en 2005 par une mission égypto-allemande travaillant sur le site de Matariya, cette tête en granit rouge mesure 122 cmx108 cm, avec une hauteur de 75 cm et pèse environ 2 tonnes. A noter que la barbe de cette statue a été trouvée en 2008, à environ 10 m de l’endroit où la tête a été découverte. L’équipe de restaurateurs du centre de conservation va fixer cette barbe en utilisant la technologie moderne et les matières naturelles appropriées.

Statue

La mission archéologique égyptienne opérant sur le site Tanis ou San Al-Hagar a terminé les travaux de restauration et de rassemblement d’une des statues du roi Ramsès II. Cette statue fait 6,5 m de haut et pèse environ 30 tonnes. Il est à noter que San Al-Hagar était considéré comme la capitale de Ramsès II et la nécropole royale de l’Egypte Ancienne durant les XXIe et XXIIIe dynasties. La cité a gardé son importance jusqu’à l’époque romaine, mais elle tomba dans l’oubli sous les Arabes. Egalement, elle renferme les temples des dieux Amon, Mout et Horus.

Karnak

Le ministère des Antiquités a annoncé l’achèvement des travaux de réhabilitation des allées du temple de Karnak pour faciliter leur accès aux handicapés. Le temple de Karnak est le premier site archéologique aménagé pour être disponible aux handicapés. Cette étape s’inscrit dans le cadre d’un plan du ministère pour développer les sites et les musées archéologiques pour faciliter la circulation. A noter que le ministère a également terminé la restauration des statues de Séthi Ier et les chapelles du temple de Khonsou, toujours à Karnak. Celles-ci sont ouvertes au public.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire