Semaine du 5 au 11 septembre 2018 - Numéro 1240
Egypte en bref
05-09-2018
 
 

Unrwa

Le ministère des Affaires étrangères a exprimé, samedi 1er septembre, « l’inquiétude de l’Egypte quant à la décision de l’Administration américaine d’arrêter le financement de l’Unrwa », l’Office de secours et de travaux des Nations-Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient. « La décision américaine intervient à un moment où les efforts internationaux s’intensifient en vue d’aider l’Unrwa à continuer à accomplir son rôle humanitaire », a déclaré Ahmad Abou-Zeid, porte-parole du ministère, soulignant que la situation humanitaire des réfugiés ne cesse de se détériorer. Aidant environ 5 millions de réfugiés palestiniens, l’Unrwa est financé presque entièrement par des contributions volontaires d’Etats. « L’Egypte négociera avec tous les acteurs internationaux les moyens de soutenir l’Unrwa », a indiqué Abou-Zeid, réaffirmant le soutien de l’Egypte à la cause palestinienne en général et aux réfugiés en particulier.

Terrorisme

Vingt terroristes ont été tués dans le Sinaï et dans l’ouest du pays lors d’opérations menées par les forces de sécurité contre les groupes terroristes. C’est ce qu’a annoncé, mercredi 29 août, l’armée dans son 27e communiqué depuis le lancement de l’opération militaire globale Sinaï 2018 en février. Celle-ci a pour objectif d’éliminer les groupes terroristes, particulièrement actifs dans le Nord du Sinaï, et d’éradiquer le terrorisme dans l’ensemble du pays. « Sept très dangereux » terroristes, membres d’une « cellule terroriste », ont en outre été tués lors d’une opération dans la zone frontalière avec la Libye, dans l’ouest du pays, a annoncé le communiqué.

Coptes

Des villageois ont attaqué et pillé des maisons de chrétiens dans un village de la province de Minya située à 250 km au sud du Caire, en protestation contre l’utilisation d’habitations comme lieux de prière. Le père Makarios, évêque de la province, de Minya a déclaré que « quatre maisons appartenant à des coptes avaient été attaquées et pillées vendredi 31 août par des habitants du village et d’autres localités environnantes ». Il a indiqué que l’attaque s’était produite dans le village de Demchaw Hachem. Selon lui, l’utilisation par les chrétiens de maisons ou de salles dans le village pour prier est à l’origine de cette attaque. Dimanche 2 septembre, le Parquet général a ordonné la détention pour 4 jours de 19 suspects qui ont été arrêtés après l’attaque.

Nomination

Le général Chérif Seiffeldine Hussein Khalil a prêté serment, jeudi 30 août, en tant que nouveau président de l’Autorité de contrôle administratif (OCA). Il succède au général Mohamad Erfan, la tête de l’OCA depuis 2015, qui vient d’être désigné conseiller du président de la République pour la gouvernance et l’infrastructure informatique. Né en 1963, Khalil a terminé ses études à l’Académie militaire en 1985. Il a occupé plusieurs postes dans l’institution militaire, qui lui ont permis d’acquérir de l’expérience dans plusieurs domaines, dont l’administration, l’économie, la technologie et la planification. Au sein des forces armées, il a notamment été dirigeant des Forces de maintien de la paix au Soudan du Sud, attaché au ministère de la Défense en Allemagne et dirigeant de la région militaire au sud. Organisme indépendant chargé du contrôle administratif, financier et technique de l’appareil administratif de l’Etat, l’OCA joue un rôle-clé dans la lutte contre la corruption.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire