Semaine du 8 au 14 août 2018 - Numéro 1237
Les activités déstabilisatrices des Houthis en mer Rouge
Ola Hamdi08-08-2018
 
  La récente attaque de navires saoudiens par les Houthis n’est pas le premier acte menaçant la navigation internationale en mer Rouge. Chronologie des agressions du même genre commises par les Houthis.

2016

10 octobre : Deux missiles tirés à 60 minutes d’intervalle depuis le Yémen visent le destroyer américain USS Mason. Les deux missiles ont touché l’eau avant d’atteindre le navire sans pour autant faire de dégâts. Selon le Pentagone, l’incident s’est produit précisément à « l’extrémité sud de la mer Rouge juste avant le détroit de Bab Al-Mandab ».

15 octobre : Plusieurs missiles sont tirés en direction de trois navires de guerre américains en mer Rouge, au large du Yémen, sans qu’aucun d’entre eux ne soit touché et sans faire de victime. Les tirs visaient l’USS Mason, l’USS Ponce et l’USS Nitze, en mer Rouge.

Cette attaque intervient trois jours après la première frappe effectuée par les Etats-Unis contre les Houthis.

2017

31 janvier : Une frégate saoudienne en patrouille à l’ouest du port de Hodeida est attaquée par trois embarcations suicides appartenant aux milices houthies. L’un des bateaux a heurté l’arrière du bâtiment saoudien, ce qui a provoqué une explosion et un incendie qui ont coûté la vie à deux membres d’équipage et blessé trois autres marins.

15 juin : Un navire des Emirats arabes unis est la cible d’une attaque peu après sa sortie du port de Mokha, au nord du détroit de Bab Al- Mandab. Le tir mené par les Houthis n’a pas endommagé le navire, mais a blessé un membre d’équipage.

2018

3 avril : Un navire pétrolier saoudien appartenant à la compagnie saoudienne National Shipping Company naviguant en mer Rouge est visé par une attaque lancée par des Houthis. Le navire a été légèrement touché par le tir réalisé depuis le port de Hodeida et a pu poursuivre sa route.

26 juillet : Deux pétroliers du groupe maritime saoudien Bahri, chacun d’une capacité de deux millions de barils, sont attaqués en mer Rouge par les Houthis. L’un des navires a subi des dégâts mineurs. « Aucune blessure et aucune fuite de pétrole n’ont été rapportées », a indiqué dans un communiqué la compagnie pétrolière saoudienne Aramco.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire