Semaine du 1er au 7 août 2018 - Numéro 1236
Boxe : Orabi reprend son élan
  Après une série de blessures, la chance sourit de nouveau au boxeur égyptien Abdel-Rahman Orabi. Celui-ci a fait un retour en force en décrochant l’or aux récents Jeux Méditerranéens (JM) de Tarragona et compte ne pas en rester là.
Boxe : Orabi reprend son élan
Dina Bakr01-08-2018

Après une longue période d’absence suite à plusieurs blessures, le boxeur égyptien Abdel-Rahman Orabi est en train de faire un retour en force sur la scène internationale. Lors de sa première compétition internationale, aux Jeux Méditerranéens (JM) de Tarragona, en Espagne (du 22 juin au 1er juillet), Orabi a surpris tout le monde en décrochant la médaille d’or de la catégorie 81 kg. « Je suis très heureux de cette médaille. Personne n’aurait imaginé que je puisse réaliser une telle performance, puisque j’ai été loin du ring pour un an à cause d’une grave blessure au genou », s’est réjoui Orabi. Orabi, qui est le seul boxeur professionnel au sein de la sélection nationale, a subi plusieurs blessures durant sa carrière.

Après une blessure à l’épaule en 2016, il est retourné au jeu lors des Jeux islamiques en mai 2017 en Azerbaïdjan. Or, lors de cette compétition, où il a décroché une médaille de bronze, il s’est blessé une nouvelle fois, au genou cette foisci, lors de son match de quarts de finale. Cette blessure lui a fait manquer les Championnats d’Afrique qualificatifs pour les Mondiaux. Il a été obligé de rester en Egypte pour effectuer une réhabilitation, pendant que ses coéquipiers disputaient des compétitions internationales, participaient à des tournois amicaux, notamment en Russie et en Algérie, et effectuaient un camp de préparation en Espagne avant les JM. « Malgré une préparation médiocre, j’ai pu retrouver mon niveau et remporter l’or à Tarragona grâce à ma volonté de fer et ma détermination à retourner au jeu. Les médecins m’avaient dit que je devais arrêter le jeu. Cette médaille vient donc au bon moment pour confirmer que je suis encore l’un des meilleurs boxeurs égyptiens », a dit l’athlète.

Faire revivre l’âge d’or de la boxe égyptienne

Après avoir remporté l’or à Tarragona, Orabi a reçu une nouvelle invitation de l’équipe marocaine pour disputer une autre fois la Série mondiale de boxe (WSB), une compétition créée en 2010 par l’Association internationale de boxe amateur. « Pour participer à cette série mondiale, chaque équipe doit payer un million de dollars. Comme l’Egypte ne participe pas à cette compétition professionnelle, la Fédération royale marocaine a contacté son homologue égyptienne pour demander à ce que je participe sous les couleurs du Maroc. En 2016, j’ai ainsi rejoint son équipe nationale qui a disputé la compétition sous le nom de Morocco Atlas Lions. Mon niveau s’est nettement amélioré grâce à cette série et j’ai réalisé d’excellents matchs. J’ai disputé 3 rencontres au cours de la Série mondiale de boxe. J’en ai remporté 2 et j’en ai perdu une. Durant mon parcours, j’ai battu le boxeur italien Valentino Manfridonia (3-0), alors que celui-ci avait remporté 10 matchs consécutifs sans défaite. A partir de l’année prochaine je ferai mon retour à la WSB pour commencer une nouvelle ère », a déclaré Orabi.

Les bons résultats de Orabi aux JM sont à l’image de ceux de toute la boxe égyptienne. L’Egypte a, en effet, remporté 3 médailles d’or dans cette discipline, et ce, grâce à Walid Saïd (69 kg), Abdel-Rahman Orabi (81 kg) et Yousri Hafez (+91 kg). Elle a ainsi terminé à la 1re place de l’épreuve de boxe, devançant l’Italie et la Turquie. Une performance qui fait renaître le rêve de voir revivre l’âge d’or de la boxe égyptienne, remontant à l’époque des Jeux Olympiques (JO) d’Athènes en 2004, lorsque l’Egypte avait aussi remporté 3 médailles d’or. Pour la suite, Orabi et ses coéquipiers visent donc haut. « Je ferai tout mon possible pour réaliser mon rêve : remporter une médaille aux Mondiaux et une médaille aux JO », a conclu Orabi.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire