Semaine du 11 au 17 juillet 2018 - Numéro 1233
Canal de Suez : Un regard franco-égyptien
  A l’occasion de ses 150 ans, une exposition retraçant l’épopée du creusement du Canal de Suez se tient actuellement à l’Institut du Monde Arabe (IMA), à Paris. Cette manifestation culturelle jette la lumière sur l’histoire de l’Egypte ainsi que sur la relation France-Egypte.
Canal de Suez : Un regard franco-égyptien
Cérémonie de l’inauguration du Canal de Suez à Port-Saïd. (Photo : Lebas Photographie Paris)
Hala Fares11-07-2018

La France et l’Egypte célèbrent cette année et pendant un an les 150 ans de l’inauguration du Canal de Suez. Plusieurs manifestations sont organisées à cette occasion dont la plus importante se tient déjà depuis plusieurs mois. Il s’agit de l’exposition-événement organisée du 28 mars au 5 août 2018 par l’Institut du Monde Arabe (IMA) « L’Epopée du Canal de Suez. Des pharaons au XXIe siècle ». Suite à l’IMA, l’exposition sera présentée au Musée d’histoire de Marseille du 19 octobre au 31 mars 2019, puis ira en Egypte où le ministre des Antiquités a prévu de l’accueillir au Nouveau Musée des civilisations au Caire pour le 150e anniversaire du canal. Par la suite, des éléments de scénographies disponibles seront mis à la disposition de l’Autorité du Canal de Suez pour contribuer à l’installation du futur musée du Canal de Suez qui doit voir le jour à Ismaïliya.

En fait, cette exposition très ambitieuse retrace 4 000 ans de civilisation égyptienne, à travers l’épopée du creusement du Canal de Suez. Cette manifestation culturelle sur le canal ne montre pas une histoire française du canal, mais plutôt une histoire franco-égyptienne. A travers cet événement, le canal est traité de tous les côtés : du côté technique en montrant comment le canal a été creusé, du côté politique avec les enjeux et les relations étrangères de l’Egypte, ainsi que du côté culturel et urbaniste.

Des pharaons à Ferdinand de Lesseps, du projet de Bonaparte à la nationalisation sous Nasser, cette saga de plus de 4 000 ans est mise en scène dans une exposition-événement réunissant les personnalités puissantes, les défis surhumains, les anecdotes, les temps forts qui ont ponctué l’histoire singulière de ce lieu symbolique, jonction entre trois continents : l’Asie, l’Afrique et l’Europe. Suivant un principe cinématographique, l’exposition propose une entrée en matière directe au visiteur en le plongeant au coeur de l’inauguration de 1869 puis en le faisant remonter dans le temps en reprenant le développement historique de cette épopée. L’exposition innove dans sa forme en donnant une grande importance aux photos, aux peintures et aux effets cinématographiques.

Objets archéologiques, maquettes, photographies, archives sonores et visuelles ponctuent le parcours de l’histoire de l’Egypte et celle du monde dans cette exposition, qui part des pharaons pour entraîner les visiteurs jusqu’aux tout derniers travaux contemporains d’extension et de dédoublement avec l’avenir du canal et la zone économique qui se développe à son alentour. L’exposition présente aussi les oeuvres antiques qui montrent l’importance du canal pour l’Egypte.

Le creusement du canal est évoqué dans l’exposition par les nombreuses archives de l’Association du souvenir de Ferdinand de Lesseps et du Canal de Suez : sculptures, photographies, plans, gravures, peintures, dessins et autres. En fait, le visiteur peut, sur un très beau panorama mobile, traverser le canal comme on le faisait encore en 1920 sur la route des Indes et rêver au charme des voyages au long cours. Si l’inauguration du Canal de Suez prend une grande part de l’exposition, on a consacré un vaste espace à sa nationalisation et à la mise en pratique de cette décision avec les souvenirs qu’elle suscite.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire