Semaine du 4 au 10 juillet 2018 - Numéro 1232
Economie en bref
04-07-2018
 
 

Egypte-FMI

Crédit

Le conseil des directeurs exécutifs au sein du Fonds Monétaire International (FMI) a approuvé la semaine dernière le versement de 2 milliards de dollars à l’Egypte. Ce montant constitue la quatrième tranche du crédit de 12 milliards de dollars alloué au Caire d’après un accord signé il y a deux ans entre l’Egypte et l’institution internationale. La décision du FMI intervient suite à la publication du rapport de la délégation de l’institution internationale qui était en visite en Egypte en mai dernier pour suivre l’exécution du programme de réforme économique par le gouvernement égyptien. Le ministre des Finances égyptien, Mohamad Maeit, a déclaré que, par le versement de cette dernière tranche, le total des sommes versées à l’Egypte s’élève à 8 milliards de dollars consacrés à renforcer la position financière du pays.

Egypte

Investissement

Le président de l’Organisme du Canal de Suez, l’amiral Mohab Mamich, et le PDG de la Société holding de pétrochimie, Karyon Bassel Al-Baz, ont signé un contrat pour la création d’un complexe pour les industries pétrochimiques dans la zone économique du Canal de Suez située à Aïn Al-Sokhna. Le coût de l’installation du complexe, considéré comme le plus grand au Moyen-Orient, s’élève à 11 milliards de L.E. (soit 200 millions de dollars). Mohab Mamich a déclaré que ce projet jouissait d’une grande importance pour développer la zone économique au Canal de Suez, vu le rôle des industries pétrochimiques pour faire un développement industriel dans le pays.

Balance de paiement

La balance de paiement a fait un surplus de 10,98 milliards de dollars dans les 9 premiers mois de l’année financière 2017-2018. D’après un communiqué de presse publié par la Banque Centrale d’Egypte (BCE), le déficit de la balance commerciale a reculé de 1,3 % pour atteindre 28 milliards de dollars, grâce à la hausse des exportations des biens de 12,6 % pour se chiffrer à 18,8 milliards de dollars, et les exportations pétrolières de 29,2 % à 6 milliards de dollars.

Banques

La Banque Centrale d’Egypte (BCE) a lancé la semaine dernière une initiative pour le règlement des dettes des sociétés insolvables d’un montant évalué à 17 milliards de L.E. L’initiative comprend aussi les particuliers insolvables sans inclure les porteurs des cartes de crédit. D’après le quotidien Al-Ahram, il est prévu que plus de 2 500 entreprises et 337 000 clients vont profiter de cette initiative dans les banques telles que la Banque Nationale d’Egypte (NBE), la Banque du Caire, la Banque Misr, la Banque égyptienne de développement des exportations.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire