Semaine du 6 au 12 juin 2018 - Numéro 1228
Dernier test avant le Mondial
  L’Egypte rencontre la Belgique ce mercredi 6 juin dans un match amical à Bruxelles. Une bonne occasion pour Cuper et ses joueurs de se mesurer une dernière fois à un puissant adversaire avant de se rendre en Russie.
Dernier test avant le Mondial
Titulaire contre la Colombie, Marwan Mohsen est le seul attaquant de la liste des Pharaons. (Photo : AP)
Mohamed Mosselhi06-06-2018

Les Pharaons ont rendez-vous avec l’équipe de Belgique pour un match amical à Bruxelles en ce mercredi 6 juin. Une rencontre d’une importance cruciale, d’autant plus qu’elle marque la fin des préparatifs pour le Mondial et que la sélection belge figure parmi les favoris pour le titre. Cela donne l’occasion à Hector Cuper, directeur technique de la sélection égyptienne, et à son cadre technique de tester la puissance de leur équipe face à une sélection renommée.

La mission des Pharaons ne sera pas facile, puisqu’ils ont face à eux une sélection très puissante et garnie de grands noms, à l’instar du duo de Manchester City, Kevin De Bruyne et Vincent Kompany, de celui de Manchester United, Marouane Fellaini et Romelu Lukaku, et de la paire de Chelsea, le solide gardien Thibaut Courtois et le milieu prodige Eden Hazard. Il est dès lors clair que la rencontre constituera une bonne préparation pour les Pharaons, surtout pour la défense, face à une équipe possédant de nombreux atouts offensifs. Le match pourrait voir l’apparition du milieu d’Arsenal et de la sélection Mohamad Al-Nenni, qui s’est remis de sa blessure à la cheville. Le milieu défensif des Pharaons est indisponible depuis avril.

« La rencontre contre la Belgique est très importante pour nous. C’est important pour la sélection de tester sa puissance contre les grandes équipes mondiales », a déclaré Cuper. Et d’ajouter: « Dans ce genre de rencontres, on ne s’intéresse pas au résultat. Ce qui est important, c’est la performance des joueurs, c’est de pouvoir en tester certains et d’appliquer de nouvelles tactiques. A mon avis, c’est cela l’importance des matchs amicaux ». Avant la rencontre contre la Belgique, l’Egypte a disputé deux matchs amicaux, face au Koweït (1-1) et contre la Colombie (0-0), respectivement au Koweït et en Italie. Les deux fois, les Pharaons ont présenté une performance décevante, surtout au niveau offensif.

Cuper a essayé de préparer le remplaçant de Mohamad Salah, dont la participation au match d’ouverture du groupe contre l’Uruguay reste incertaine. Le milieu de Liverpool a été blessé lors de la finale de la Ligue des champions d’Europe le 26 mai dernier et, selon les rapports médicaux, il sera indisponible pour cette rencontre, mais pourrait participer aux deux autres matchs, contre la Russie et l’Arabie saoudite.

Contre le Koweït, c’est le milieu de la formation grecque d’Atromitos, Amr Warda, qui a pris la place de Salah au flanc droit. Mais sa performance a été plutôt décevante, ce qui a incité Cuper à déplacer l’ailier gauche Mahmoud Hassan, dit Trezeguet, du flanc gauche au flanc droit pour compenser l’absence de Salah contre la Colombie. « On a plusieurs scénarios pour combler le vide laissé par l’absence de Salah, dont le plus valable est Trezeguet », a indiqué le sélectionneur des Pharaons.

Effectif sans surprises

Cuper a annoncé, lundi 4 juin, la liste des 23 joueurs qui représenteront l’Egypte lors de la Coupe du monde. Il a commencé son dernier stage de préparation avec 29 joueurs, avant de les réduire à 23. Les six joueurs non sélectionnés sont le gardien Mohamad Awad, les défenseurs Karim Hafez et Amr Tareq, le milieu Mahmoud Abdel-Aziz et le duo d’attaque Ahmad Hassan et Ahmad Gomaa.

Le sélectionneur argentin est resté ainsi fidèle au groupe qui travaille avec lui depuis son arrivée à la tête du cadre technique de la sélection, en 2015. Le duo de la défense, Ayman Achraf et Mahmoud Hamdi, sont les seuls parmi les nouveaux joueurs à intégrer le groupe. Achraf, qui est capable de jouer comme défenseur central et latéral gauche, a reçu sa première convocation pour les Pharaons en mars dernier et a joué lors du match amical contre la Grèce. Il a été présent également lors du dernier regroupement et a marqué le but des Pharaons contre le Koweït. En revanche, il n’a pas joué contre la Colombie, Cuper ayant préféré tester ses titulaires lors de cette rencontre, et il est prévu de même pour le match contre la Belgique.

Quant à Mahmoud Hamdi, il a été récompensé pour son excellente performance avec Zamalek en fin de la saison dernière. Le défenseur de Zamalek a reçu sa première convocation le mois dernier et il a réussi à se réserver une place dans le groupe final. Son coéquipier Mahmoud Abdel-Aziz était lui aussi sur le point d’intégrer le groupe, mais son manque d’expérience au niveau international a favorisé Sam Morsi, qui a pris sa place sur la liste des 23 joueurs.

L’écartement de l’attaquant de Braga (Portugal) Ahmad Hassan est la seule surprise dans la sélection effectuée par Cuper. En effet, Hassan n’a pas convaincu tout au long de son parcours avec la sélection sous la direction de Cuper. Avec son écart et celui de son homologue de Masri, Ahmad Gomaa, les Pharaons vont partir en Russie avec un seul attaquant, à savoir celui d’Ahli, Marwan Mohsen, en pleine forme. Cuper va alors utiliser les milieux Mohamad Salah ou Mahmoud Abdel-Moneim, dit Kahraba, comme attaquants. Une stratégie qu’il avait utilisée lors de la dernière CAN. « Ce groupe de joueurs est le meilleur selon les exigences du cadre technique de la sélection. Je suis sûr de leurs capacités et je suis confiant qu’ils vont être à la hauteur de leur mission et rendre les Egyptiens heureux », a expliqué le directeur technique des Pharaons.

Les 23 Pharaons retenus pour le Mondial

Gardiens : Essam Al-Hadari (Taawoun, Arabie saoudite), Mohamad Al-Chennawi et Chérif Ekrami (Ahli).

Défenseurs : Ali Gabr, Ahmad Hégazi (West Bromwich, Ang.), Mahmoud Hamdi (Zamalek), Saad Samir, Ayman Achraf, Ahmad Fathi (Ahli), Omar Gaber (Los Angeles FC, Etats-Unis), Ahmad Al-Mohammadi (Aston Villa, Ang.) et Mohamad Abdel-Chafi (Al-Fateh, Arabie saoudite).

Milieux : Tareq Hamed (Zamalek), Mohamad Al-Nenni (Arsenal, Ang.), Sam Morsi (Wigan, Ang.), Abdallah Al-Saïd (Ahli Djeddah, Arabie saoudite), Mahmoud Abdel-Razeq, Chikabala, (Al-Raed, Arabie saoudite), Mahmoud Hassan, Trezeguet, (Kasimpasa, Tur.), Ramadan Sobhi (Stoke City, Ang.), Mahmoud Abdel-Moneim, Kahraba, (Ittihad Djeddah, Arabie saoudite) et Amr Warda (Atromitos, Grè.).

Attaquants : Mohamad Salah (Liverpool, Ang.), Marwan Mohsen (Ahli).




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire