Semaine du 6 au 12 juin 2018 - Numéro 1228
Marchés
Gilane Magdi06-06-2018
 
 

LA LOUPE

Levée de l’embargo russe sur les pommes de terre égyptiennes
Le ministre du Commerce et de l’Industrie, Tareq Qabil, a annoncé la levée de l’embargo russe sur les importations de pommes de terre égyptiennes provenant de 8 zones agricoles. Cette levée sera appliquée à partir du 6 juin. « Cette décision a été prise suite aux négociations conclues en Russie en marge des activités du comité mixte égypto-russe, tenu à Moscou fin mai, au cours desquelles les restrictions à l’importation des pommes de terre égyptiennes de 8 régions ont été discutées depuis 2015 », a déclaré le ministre égyptien. Un communiqué de presse publié le 2 juin par le ministère du Commerce et de l’Industrie a aussi indiqué que les autorités égyptiennes ont présenté les résultats des tests demandés par Moscou sur les fermes desquelles l’Egypte a exporté les cargaisons de pommes de terre. « Les autorités russes se sont assurées de la sécurité des procédures de culture et d’exportation ainsi que de la qualité des pommes de terre égyptiennes », indique le communiqué.

En 2015, la Russie avait imposé cet embargo sur les pommes de terre touchées par la maladie de pourriture brune. Tareq Qabil a déclaré que la décision augmenterait les exportations de pommes de terre. « Ces exportations s’élevaient jusqu’à présent à près de 700 000 tonnes », renchérit Qabil. Dans le même contexte, l’Egypte, premier importateur de blé au monde, a rejeté la semaine dernière une livraison de blé russe en raison des niveaux excessifs d’ergot. Le champignon est commun dans les expéditions de céréales russes.

Flashs

FMI. Le chef de la mission du Fonds Monétaire International (FMI) pour l’Egypte, Subir Lall, a déclaré que le pays dispose de fortes réserves préventives pour soutenir le renforcement de son économie contre les chocs extérieurs. Selon l’agence de presse MENA, l’impact du resserrement de la situation financière mondiale reste relativement faible en Egypte, alors que tous les pays, y compris les marchés émergents, sont touchés.

Banque. La Banque publique d’investissement a conclu un accord de remboursement des dettes avec l’Organisme des énergies renouvelables sur une durée de 10 ans. Le montant des dettes que l’organisme doit rembourser s’élève à 3,4 milliards de L.E.

Télécom. La société de télécommunications gouvernementale We a signé, mercredi 30 mai, plusieurs accords avec des institutions financières et la Banque d’importation chinoise pour l’obtention de crédits de 200 millions de dollars. Ce montant sera consacré à la création du réseau de la 4e génération (4G). Telecom Egypt aura une période de grâce de 24 mois.

Bourse. L’indice EGX 30 (rassemblant les 30 actions les plus actives) a chuté de 10,28 % pendant le mois de mai pour clôturer sur 16 414 points. D’après le site de la Bourse égyptienne, ce recul est le plus grand recul mensuel depuis janvier 2016. De même, le recul des indices boursiers est accompagné par des vagues de vente de la part des investisseurs égyptiens et arabes.

Dettes. La Banque Centrale d’Egypte (BCE) a remboursé, jeudi 31 mai, la dernière tranche (500 millions de dollars) de ses dettes auprès de la Banque africaine d’importexport (Afreximbank). Selon Amr Kamel, vice-président de la banque, le montant des dettes remboursées est de 3,7 milliards de dollars.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire