Semaine du 9 au 15 mai 2018 - Numéro 1224
Le pentathlon égyptien affiche ses ambitions
  Après avoir décroché leurs tickets pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) en pentathlon moderne, Ahmad Al-Guindi et Salma Aymane débutent leur préparation et visent une première médaille olympique.
Le pentathlon égyptien affiche ses ambitions
Al-Guindi et Salma, champions du monde junior en relais mixte, visent une médaille olympique aux JOJ. (Photo : www.pentathlon.org)
Doaa Badr09-05-2018

Ahmad Al-Guindi et Salma Aymane se sont qualifiés pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) qui auront lieu en octobre prochain à Buenos Aires (Argentine). Les deux vedettes ont décroché leurs tickets olympiques en terminant dans le top 6 aux Championnats du monde juniors (-19 ans) qui ont eu lieu le mois dernier au Portugal. Al-Guindi a décroché la médaille d’or tandis que Salma a terminé à la 4e place. De plus, ils ont remporté ensemble la médaille d’or en relais mixte. « Je suis très heureux de remporter la médaille d’or et de me qualifier pour les JOJ. J’ai bien préparé la compétition. En fait, je me prépare pour cet événement depuis un an et j’attends ce moment depuis 4 ans pour réaliser mon but et disputer les JOJ. Aujourd’hui, je n’arrive pas à croire que j’ai vraiment réalisé cela », dit Ahmad Al-Guindi, plein d’émotion, avant d’ajouter : « La concurrence était rude aux Mondiaux. Le fait que ces Mondiaux étaient qualificatifs pour les JOJ a augmenté la concurrence, surtout avec mes coéquipiers qui sont d’un très haut niveau ». Les garçons ont réalisé une première dans l’histoire du pentathlon égyptien en dominant le podium de l’individuel hommes, puisque Ahmad Al-Guindi a décroché la médaille d’or, Mohannad Tareq a remporté la médaille d’argent et Alieddine Chérif a obtenu la médaille de bronze. En plus, l’équipe hommes a récolté la médaille d’or en compétition par équipes.

Chez les filles, la concurrence s’est limitée entre Salma Aymane, qui a terminé 4e, et Mariam Amer, qui a terminé 6e des Mondiaux. « La qualification olympique était très difficile, surtout en présence de ma coéquipière Mariam Amer. Je n’étais pas sûre de me qualifier, mais le jour de la compétition, j’étais la meilleure. J’étais au comble de la joie après la qualification de Mariam aux JOJ en escrime », confie Salma Aymane.

Les deux vedettes de l’Egypte ont bien préparé les Mondiaux sous la houlette des deux directeurs techniques, Raouf Hossam et Amr Sayed, et les entraîneurs Ahmad Al-Soghayar (escrime), Hicham Soliman, Ihab Sayed (course à pied), et Mohamad Al-Gammal (physique). Ces jeunes athlètes sont en continuelle préparation, puisqu’ils font partie de l’équipe senior. Cette année, ils ont disputé, avec l’équipe senior, la Coupe du monde au Caire en février dernier et ils ont participé à l’Open d’Espagne junior, qui s’est achevé le 25 mars et où Al-Guindi a remporté une médaille de bronze en individuel et une d’or en compétition par équipe, tandis que Salma a décroché une médaille d’or en relais mixte.

Excellente performance

L’année dernière, ces jeunes pentathloniens ont confirmé leur bon niveau en réalisant d’excellentes performances aux Mondiaux juniors. Ahmad Al-Guindi a remporté une médaille d’or en relais hommes, une autre en compétition par équipe, une médaille d’argent en individuel et une médaille de bronze en relais mixte. Quant à Salma Aymane, elle a remporté la médaille d’argent en relais dames lors des Mondiaux juniors -19 ans. Elle a décroché la médaille de bronze en compétition par équipe lors des Mondiaux juniors -21 ans. « L’année dernière, nous avons atteint l’apothéose. Nous avons confirmé notre niveau en commençant notre trajet sur la scène internationale », affirme Al-Guindi.

Les débuts de ces pentathloniens remontent à leur enfance. Ils ont pratiqué au début la natation et la course à pied et ils se sont distingués dès leurs débuts. Pour Salma, le trajet pour intégrer la sélection égyptienne a été facile, puisque l’Egypte n’avait pas de filles en sélection senior. Mais pour Al-Guindi, intégrer la sélection senior reste une mission difficile, puisqu’il est numéro 5 en senior. Mais les 2 athlètes s’entraînent avec l’équipe senior et participent à plusieurs compétitions seniors, ce qui a amélioré leur niveau. « J’ai beaucoup appris des athlètes de l’équipe senior, surtout dans l’épreuve d’escrime qui demande beaucoup d’expériences », confie Al-Guindi.

Aujourd’hui, ils continuent leur entraînement avec la sélection senior, afin d’être prêts pour les JOJ et continuer leur élan. « Notre but n’est pas seulement la qualification olympique, mais de remporter aussi une première médaille olympique lors des JOJ de Buenos Aires en 2018 », conclut Chérif Al-Aryane, président de la Fédération égyptienne.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire