Semaine du 9 au 15 mai 2018 - Numéro 1224
Economie en bref
09-05-2018
 
 

Egypte

Industrie

La ministre de la Planification, Hala Al-Saïd, a déclaré que le taux de croissance du secteur industriel avait atteint 5,6 % pendant le premier semestre de l’année financière 2017/2018, contre 1,7 % durant la même période de l’année 2012/2013. Cette déclaration est intervenue lors de la Conférence internationale de l’industrie et du développement durable, tenue au Caire la semaine dernière. La ministre a de plus noté que la part du secteur industriel dans le PIB avait frôlé les 15 % durant le premier semestre 2017/2018, tout en prévoyant la hausse du chiffre à 20 % pour l’année financière 2018/2019.

Banque

Akef Maghrabi, vice-président de la Banque Misr, deuxième plus grande banque gouvernementale, a déclaré que cette dernière avait conclu des accords de financement avec des institutions internationales pour une valeur de 4,66 milliards de dollars en 2016 et 2017. Selon le journal Al-Shorouk, ces accords ont pour objectif d’augmenter la liquidité en dollars au sein de la banque.

Egypte-Arabie saoudite

Investissement

Le ministre du Commerce et de l’Industrie, Tareq Qabil, a annoncé que l’Arabie saoudite comptait parmi les grands investisseurs en Egypte pour l’année 2017, avec des investissements de 6,3 milliards de dollars. Selon le ministre, ce montant se répartit sur 4 274 projets, représentant presque le cinquième des investissements arabes en Egypte. Quant aux investissements égyptiens en Arabie saoudite, ils ont atteint 1,1 milliard de dollars en 2017.

Maroc

Blé

Le Conseil de gouvernement marocain, réuni le 3 mai à Rabat, a adopté un projet de décret visant à augmenter les droits de douane sur l’importation du blé tendre de 30 % à 135 %. Ce décret est applicable au blé tendre et à ses dérivés à partir de la date de publication du décret au bulletin officiel et jusqu’au 31 octobre 2018. L’objectif est de limiter les quantités de blé importées et de faciliter ainsi la commercialisation du blé local.

Koweït

Banque

Le directeur exécutif du département de surveillance auprès de la Banque centrale koweïtienne, Walid Al-Awadi, a déclaré que sa banque possédait 6 % des actifs des banques islamiques dans le monde. D’après le site de la Bourse égyptienne Mubasher, cette déclaration intervient à l’issue de la réunion annuelle du Conseil des services financiers islamiques, tenue au Koweït le 1er mai. Al-Awadi a en outre souligné le rôle joué par son pays dans la promotion de l’industrie financière islamique au niveau mondial, et ce, via le lancement de la première banque islamique koweïtienne il y a une quarantaine d’années.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire