Semaine du 2 au 8 mai 2018 - Numéro 1223
Gymnastique : Mission accomplie pour l’Egypte
  Avec 43 médailles, 2 tickets pour les Jeux olympiques de la jeunesse et une organisation parfaite, l’Egypte a assuré une excellente performance lors des Championnats d’Afrique de gymnastique rythmique et trampoline. Bilan.
Gymnastique : Mission accomplie pour l’Egypte
Les athlètes Egyptiennes ont fait une très bonne prestation.
Doaa Badr02-05-2018

La salle couverte du Stade du Caire a accueilli, du 26 au 28 avril, les 14es Championnats d’Afrique de gymnastique rythmique et trampoline (juniors et seniors). Une compétition qualificative pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ), qui auront lieu en octobre prochain à Buenos Aires en Argentine. Les Championnats d’Afrique ont vu la participation de 138 athlètes représentant 9 pays, soit la Tunisie, l’Afrique du Sud, l’Algérie, le Maroc, la Namibie, le Cap-Vert, la Libye, l’Angola et l’Egypte, pays organisateur. « L’organisation de cette édition des Championnats d’Afrique en Egypte montre la stabilité de notre pays. Cette compétition est d’une grande importance, puisqu’elle est qualificative pour les JOJ », dit Waël Al-Sernagawi, membre du conseil d’administration de la Fédération égyptienne de gymnastique.

L’Egypte, qui a participé à ces championnats avec 42 athlètes, a dominé la compétition en décrochant 43 médailles. En gymnastique rythmique, les Egyptiennes ont raflé 30 médailles, soit 17 d’or, 9 d’argent et 4 de bronze. Tandis qu’en trampoline, les athlètes égyptiens ont remporté 13 médailles, soit 9 d’or, 3 d’argent et une de bronze. De plus, 2 gymnastes se sont qualifiées pour les JOJ. Il s’agit de Tia Diaa en individuel de gymnastique rythmique et d’Achrakat Chérif en individuel de trampoline. « Nous sommes satisfaits de la performance égyptienne aux Championnats d’Afrique. Notre but principal était la qualification olympique et nous avons décroché 2 tickets, soit une bonne performance, vu que le quota maximum de chaque pays dans ces 2 épreuves est de 3 tickets », souligne Ihab Amin, président de la Fédération égyptienne de gymnastique.

Domination égyptienne

Les athlètes égyptiens de gymnastique rythmique ont dominé ces Championnats d’Afrique. Avec 30 médailles, dont 17 d’or, plus un ticket olympique, leurs résultats sont excellents. L’Egypte a disputé la compétition avec une équipe junior et 2 équipes seniors (A et B), en plus des athlètes individuels. L’ensemble junior, composé de Farida Nadir, Nermine Khaled, Malak Chérif, Salma Khaled, Perihan Aymane et Farah Ihab, a décroché 3 médailles d’or, une en général, une en corde et une autre en massues. Quant à l’ensemble senior, composé de Nadine Haydar, Marla Atef, Chada Chérif, Malak Nader, Farida Kafafi et Nour Emam, elle a décroché 4 médailles d’or, en général, en cerceau, en corde et en ballon. « La concurrence sur le plan africain est rude. En gymnastique rythmique, l’Egypte était en compétition avec l’Afrique de Sud et l’Angola », déclare Yasmine Aliksane, présidente des Championnats d’Afrique, présidente du comité technique auprès de la Fédération africaine de gymnastique et membre au conseil d’administration de la Fédération égyptienne.

La gymnastique rythmique est une discipline sportive à composante artistique proche de la danse classique et de la gymnastique, principalement féminine, utilisant plusieurs engins d’adresse : corde, ruban, cerceau, ballon et massues. Ce sport exige une force mentale et physique, des assouplissements quotidiens et un régime alimentaire strict pour les gymnastes de haut niveau. « Nous avons réalisé de grands progrès durant les dernières années. L’Egypte a rejoint le cercle des 20 meilleurs pays au monde. Elle a notamment décroché une médaille d’argent par équipe lors des JOJ de Singapour en 2010 », se réjouit Noha Abdel-Wahab, présidente du comité technique à la Fédération égyptienne de gymnastique et vice-présidente du Comité technique à la Fédération internationale. Quant à Ihab Amin, il a déjà les yeux rivés sur la prochaine étape. « Nous avons encore beaucoup de travail à réaliser pour améliorer le niveau de la gymnastique égyptienne dans toutes les épreuves. Notre but n’était pas seulement la qualification olympique pour les JOJ, mais nous visons maintenant des médailles olympiques à Buenos Aires », conclut-il.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire