Semaine du 11 au 17 avril 2018 - Numéro 1220
NEOM se projette dans l'avenir
  Le projet NEOM est une gigantesque zone de développement économique d’une superficie de 26 500 km2, avec des investissements projetés à plus de 500 milliards de dollars.
NEOM se projette dans l
Vue sur le projet ambitieux de l'Arabie saoudite.
Dalia Farouq avec agences11-04-2018

NEOM, c’est une nouvelle zone économique qui sera établie au nord-ouest de l’Arabie saoudite, sur les bords de la mer Rouge. En août dernier, les autorités saoudiennes avaient déjà annoncé le lancement d’un projet touristique d’envergure consistant à transformer une cinquantaine d’îles de la mer Rouge en stations balnéaires de luxe. Le projet est censé s’organiser autour de « neuf secteurs d’investissement spécialisés et de conditions de vie qui vont prendre les rênes de l’avenir de la civilisation humaine », affirme le royaume. Selon les responsables saoudiens, à l’horizon 2030, il pourrait générer « le PIB par habitant le plus élevé au monde ».

Les sources d’énergie de cette vaste zone, située sur le littoral de la mer Rouge et du golfe de Aqaba, devraient ainsi être fournies par le vent et le soleil. Des fermes urbaines sous forme de gratte-ciel devraient fournir des produits frais aux habitants. Les transports publics pourraient être assurés par des drones, mais la marche et la bicyclette seraient également encouragées. La ville de NEOM promet d’être à la pointe de la technologie que ce soit en termes d’architecture, de sources d’énergie ou encore de transport. Tout y sera moderne et innovant.

Implantée au nord-ouest du pays, dans une zone désertique, NEOM (pour Neo-Mostaqbal qui signifie « nouveau futur ») devrait occuper 26 500 km2 sur trois pays : l’Arabie saoudite, l’Egypte et la Jordanie. Un projet colossal pour lequel l’Arabie saoudite et ses partenaires comptent investir 500 milliards de dollars d’ici 2025. Certains secteurs de ce projet seront frontaliers de la Jordanie et de l’Egypte. En fait, le projet NEOM comprend aussi la construction d’un pont de quelques dizaines de kilomètres qui permettrait la circulation aussi bien de trains que de véhicules et qui relierait NEOM à l’Egypte.

L’Arabie saoudite a signé un accord d’investissement avec l’Egypte pour développer le Sud-Sinaï et en faire une partie du projet NEOM. L’accord illustre les liens stratégiques croissants entre ces grands Etats arabes. Les responsables saoudiens ont affirmé que les négociations ont eu lieu entre les investisseurs régionaux et internationaux pour l’achèvement de la première phase de NEOM en 2025.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire