Semaine du 4 au 10 avril 2018 - Numéro 1219
Pentathlon : Cap sur les Jeux olympiques
  Du 7 au 16 avril, huit athlètes égyptiens participent aux Championnats du monde juniors de pentathlon au Portugal, dans l'espoir de se qualifier pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) qui auront lieu à Buenos Aires en octobre.
Pentathlon : Cap sur les Jeux olympiques
Al- Guindi vise le ticket olympique. (Photo : www.pentathlon.org)
Doaa Badr04-04-2018

Huit pentathloniens égyptiens juniors — 4 garçons et 4 filles — disputent, du 7 au 16 avril, les Championnats du monde juniors (-19 ans), qualificatifs pour les JOJ, qui auront lieu à Buenos Aires en octobre prochain. Les garçons sont Ahmad Ossama Al-Guindi, Alieddine Chérif, Mohanad Tareq et Mohamad Adam. Quant aux filles, il s’agit de Mariam Amer, Salma Aymane, Amira Qandil et Hania Tareq. L’équipe sera conduite par les deux directeurs techniques Raouf Hossam et Amr Sayed.

Selon le système des qualifications, les 6 premiers athlètes aux Mondiaux se qualifient directement pour les JOJ et le quota maximum pour chaque pays est d’un garçon et d’une fille. En préparation pour ces Mondiaux, les jeunes athlètes égyptiens ont disputé, avec l’équipe senior, la Coupe du monde du Caire en février dernier et ils ont participé à l’Open d’Espagne junior, qui s’est achevé le 25 mars et où ils ont remporté 4 médailles, dont 2 d’or (en relais mixte et par équipe), une d’argent (en individuel) et une de bronze (en individuel). « L’Egypte a bien préparé les Mondiaux ; elle a de grandes chances de se qualifier pour les JOJ, puisque les athlètes égyptiens sont parmi les meilleurs du monde et occupent de bons classements olympiques juniors », affirme Chérif Al-Aryane, président de la Fédération égyptienne de pentathlon.

En fait, le classement olympique junior des Egyptiens est excellent. Chez les garçons, Ahmad Ossama Al-Guindi occupe la première place au classement olympique, suivi par Alieddine Chérif, à la 2e place, et Mohanad Tareq, qui occupe la 6e place. Chez les filles, c’est Mariam Amer qui possède le meilleur classement égyptien en occupant la 3e place, tandis qu’Amira Qandil occupe la 11e place et Salma Aymane se trouve à la 14e.

Des chances intactes

Chez les garçons, Al-Guindi paraît le plus apte à décrocher le ticket olympique. L’année dernière, sa performance était parfaite, puisqu’il a décroché 4 médailles aux Mondiaux juniors : une médaille d’or en relais garçon avec Mohanad Tareq, 2 médailles d’argent, en individuel et par équipe, et une médaille de bronze en mixte relais. Mais il affronte une forte concurrence par ses coéquipiers Chérif et Tareq. Chez les filles, la concurrence est limitée à Mariam Amer et Salma Aymane, les deux vedettes de l’équipe junior. « Il est très difficile d’effectuer un pronostic. En fait, tous les athlètes juniors possèdent un bon niveau. La concurrence entre eux sera féroce », souligne Al-Aryane.

L’année dernière, cette jeune génération de pentathloniens a confirmé son bon niveau en réalisant d’excellentes performances aux Mondiaux juniors, avec 6 médailles (une d’or, 3 d’argent et 2 de bronze) dans la catégorie des -19 ans et une médaille de bronze dans la catégorie des -21 ans. « Notre but n’est pas seulement la qualification olympique, mais aussi de remporter une première médaille olympique lors des JOJ de Buenos Aires en 2018 », conclut Al-Aryane.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire