Semaine du 10 au 16 janvier 2018 - Numéro 1207
H d’Or 2017 : Salah, Hégazi et Fathi sur le podium
  Mohamad Salah remporte l'H d’Or 2017 pour la troisième année consécutive. Il est suivi au classement par Ahmad Hégazi, deuxième, et Ahmad Fathi, troisième. Ce dernier remporte de plus le titre du meilleur joueur égyptien évoluant au Championnat local.
H d’Or 2017 : Salah, Hégazi et Fathi sur le podium
Amr Moheb10-01-2018

Mohamad Salah
Mohamad Salah. (Photo : Reuters)

Sans surprise, Mohamad Salah est sorti meilleur joueur égyptien au sondage de l'H d’Or 2017 pour la troisième année consécutive. Un hattrick amplement mérité. Il a, en revanche, eu une surprise concernant le nombre de points qu’il a remportés. Salah a, en effet, été premier dans le choix de tous nos experts, des journalistes et même du public. Il a obtenu le nombre maximal de 205 points de la part des 41 voteurs.

Les experts y voient un résultat tout à fait normal. « En ce moment, il n’y a pas de seul footballeur égyptien à pied d’égalité avec Mohamad Salah. L’année 2017 a été sans aucun doute une année exceptionnelle pour lui. Il a conduit les Pharaons à remporter la deuxième place lors de la CAN 2017, à se qualifier pour la Coupe du monde pour la première fois depuis 29 ans et il a joué un grand rôle dans les bons résultats obtenus par ses deux clubs en 2017, l’AS Rome et Liverpool. Il vient d’être élu meilleur joueur d’Afrique par la Confédération Africaine de Football (CAF). Salah est l’un des meilleurs footballeurs égyptiens de l’histoire et, à mon avis, il a été l’un des meilleurs joueurs au monde en 2017, et non pas seulement en Afrique », déclare le président de la Fédération égyptienne de football, Hani Abou-Reida.

En effet, Mohamad Salah a réussi un parcours sans pareil en 2017 avec l’équipe nationale égyptienne. Il est le meilleur buteur des qualifications pour le Mondial, lors desquelles il a marqué 5 buts en 6 matchs. Au niveau des clubs, il a réussi une année tout aussi exceptionnelle avec l’AS Rome et Liverpool.

Ahmad Hégazi
Ahmad Hégazi.

Très loin derrière Salah, Ahmad Hégazi figure à la deuxième place du classement de l'H d’Or, avec 95 points, suite à une grande saison avec les onze d’Hector Cuper et le club Ahli, ainsi que le club anglais West Bromwich Albion. Quant au latéral droit d’Ahli, Ahmad Fathi, il a obtenu la troisième place après un long coude-à-coude avec son coéquipier Abdallah Al-Saïd. Avec 68 points, Fathi (33 ans) couronne une saison exceptionnelle et remporte la troisième place, ainsi que le trophée du meilleur joueur évoluant en Egypte, à quatre points de différence avec Abdallah Al-Saïd (32 ans). « Les deux méritent de partager le trophée du meilleur joueur évoluant en Egypte. Fathi a joué un grand rôle dans les bons résultats de son club Ahli et la bonne performance de la sélection égyptienne en 2017. Al-Saïd est, lui aussi, un grand joueur. Aucun autre joueur en Egypte, en ce moment, ne peut jouer son rôle offensif aux côtés de Salah dans la sélection. Il est un joueur purement technique et tactique, qui peut à la fois marquer des buts et faire des passes décisives à ses coéquipiers », explique Khaled Bayoumi, animateur et analyste sportif à la télévision et ancien dirigeant du club Ismaïli.

Ahmad Fathi
Ahmad Fathi.

Quelques surprises

A la cinquième place du classement, on retrouve Essam Al-Hadari, le gardien vétéran du club saoudien Al-Taawon. Al-Hadari revient au top 5 du classement après un rebondissement à l’âge de 45 ans. Il a mérité en 2017 d’être de nouveau titulaire dans la formation nationale de Cuper et a joué un grand rôle dans la qualification des Pharaons pour la finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), notamment à l’occasion des tirs au but lors du match de demi-finales contre le Burkina Faso. Mahmoud Hassan Trezeguet, milieu de terrain du club turc Kasimpasa, vient à la 6e place du classement, avec 34 points. Il a, lui aussi, assuré une année exceptionnelle, notamment avec la sélection égyptienne. A seulement deux points de différence avec Trezeguet figure, à la 7e place, Mohamad Al-Nenni, le milieu de terrain d’Arsenal. Comme toutes les années, de nouveaux joueurs ont fait leur apparition dans le tableau du classement. Il s’agissait, cette fois, du gardien d’Ismaïli Mohamad Awad (24 ans), de Hussein Al-Chahat, milieu de Masr Lil Maqassa (26 ans), du jeune milieu de terrain d’Enppi Salah Mohsen (21 ans) et d’Ahmad Madbouli d’Al-Nasr Lil Taadine et Zamalek (23 ans).

Top 10

Certains joueurs ont aussi chuté dans le classement de l'H d’Or, comme Tareq Hamed, 5e du classement l’année dernière et qui s’est retrouvé en queue du classement de 2017, avec un seul point, et ce, bien qu’il soit titulaire dans son club de Zamalek et dans la sélection nationale et ait participé à la qualification des Pharaons pour le Mondial 2018. Ramadan Sobhi, milieu de terrain au club anglais Stoke City, s’est, quant à lui, classé à la 13e place, avec seulement 3 points, en dépit du grand rôle qu’il a joué avec les Pharaons en 2017. Enfin, la grande surprise du classement de cette année était l’absence totale d’Ahmad Al-Cheikh (Masr Lil Maqassa, Ahli ; Al-Ettifaq, Arabie saoudite), meilleur buteur de la saison 2016-2017 avec Masr Lil Maqassa et l’un des meilleurs joueurs de la sélection militaire égyptienne, lors de la Coupe du monde militaire de 2017 au Sultanat d’Oman. De même, l’absence du duo d’attaquants de la sélection égyptienne, soit Ahmad Hassan « Koka » (Sporting Braga, Portugal) et Amr Warda (Atromitos Athen, Grèce), qui ont participé aux exploits de l’équipe nationale en 2017.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire