Semaine du 10 au 16 janvier 2018 - Numéro 1207
L’opportunisme israélien
Al-Ahram Hebdo10-01-2018
 
 

Que dire de la politique du premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, si ce n’est qu’elle est sordide et opportuniste? Dès l’arrivée au pouvoir à Washington de Donald Trump en janvier 2017, le chef du gouvernement israélien, qui avait alors des relations mouvementées avec l’Administration Obama, s’est empressé de « tester » son allié américain, en ordonnant la construction de nouvelles colonies. Depuis, le rythme de la colonisation dans les territoires palestiniens occupés s’est nettement accru. Mais c’est surtout avec la récente décision de Trump de transférer l’ambassade américaine en Israël, de Tel-Aviv à Jérusalem, que le gouvernement israélien est passé à la vitesse supérieure. En l’espace de quelques semaines, on a vu défiler une série de décisions israéliennes, dont le seul but est de consacrer l’occupation et d’empêcher la fondation d’un Etat palestinien.

Il y a d’abord cette annonce, par le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, de la construction de nouveaux logements dans les colonies juives de Cisjordanie occupée. Lieberman a convoqué le conseil supérieur de planification pour approuver de nouveaux projets de mise en vente et de programmation d’unités de logements. Le 31 décembre, quelque 1500 membres du comité central du Likoud, la principale instance du parti du premier ministre Benyamin Netanyahu, ont adopté à l’unanimité une résolution appelant les responsables élus du Likoud à permettre la libre construction dans les colonies de Cisjordanie. Et la Knesset israélienne a voté en faveur d’une loi dite de « Jérusalem unifiée », stipulant que toute décision sur la ville sainte de Jérusalem soit prise avec une majorité de 80 députés (sur 120), même dans le contexte d’un futur accord de paix. Enfin, le Likoud a approuvé un projet de loi qui impose la souveraineté d’Israël sur les territoires palestiniens, une loi en contradiction avec les résolutions de l’Onu qui considèrent l’occupation israélienne des territoires palestiniens comme illégale et illégitime. Autant dire qu’il n’y a plus de place à la solution à deux Etats.

Dopé par le soutien américain, Israël se comporte désormais comme une puissance coloniale dont le seul but est de sévir, à tout prix, aux dépens des Palestiniens. Fait révélateur: selon des ONG israéliennes anti-colonisation, 6 742 projets de construction de logements ont été approuvés dans les colonies au cours de la seule année 2017, contre 2,629 unités en 2016. Cette politique israélienne est hautement périlleuse, car elle mènera tôt ou tard à une nouvelle flambée de violences, et mettra toute la région à feu et à sang. Soumis aux enchères de la droite israélienne extrémiste, Benyamin Netanyahu joue avec le feu. Et sa politique ne fait qu’alimenter l’extrémisme, le racisme et la haine.



Mots clés:

Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire