Semaine du 10 au 16 janvier 2018 - Numéro 1207
Economie en bref
10-01-2018
 
 

Egypte

Budget

Le ministère des Finances a entamé, cette semaine, les concer­tations avec les différents appa­reils gouvernementaux et minis­tères, en vue de préparer le bud­get de l’année financière 2018/2019. Il est prévu que le montant des dépenses atteigne 1 500 milliards de L.E., contre 1 210 milliards dans le budget actuel (2017/2018), ce qui repré­sente une hausse de 19,3%. D’après le journal Al-Ahram, le gouvernement va poursuivre la politique adoptée dans le cadre des programmes de protection sociale, afin d’améliorer la vie des couches défavorisées de la population, et ce, en augmentant les allocations.

Modernisation

Le ministre du Commerce et de l’Industrie, Tareq Qabil, a déclaré que son ministère prépare actuelle­ment des stratégies pour moderni­ser les secteurs suivants: indus­tries pétrochimiques, matériaux de construction, industries artisanales et industrie textile. Selon un com­muniqué publié vendredi 5 décembre, ces stratégies s’ap­puient sur 5 axes: la formation de la main-d’oeuvre, le soutien aux petites et moyennes entreprises, la modernisation des infrastructures et des zones industrielles, la hausse des exportations et, enfin, la pro­motion de nouvelles inventions dans ces domaines.

Canal de Suez

Les revenus générés par le Canal de Suez ont augmenté de 5,4% en 2017, pour atteindre 5,3 milliards de dollars, contre 5 mil­liards en 2016. Selon l’agence britannique Reuters, le communi­qué de presse publié par l’Orga­nisme du Canal de Suez indique que le total des navires qui ont traversé le canal a augmenté de 4,3%, pour atteindre 17550 navires en 2017, contre 16833 en 2016. La hausse des revenus s’ex­plique par la hausse du volume du commerce mondial et la mise en place de stratégies par l’Orga­nisme du Canal de Suez qui visent à inciter de nouvelles lignes mari­times à employer le canal.

Douanes

Les recettes générées par les douanes ont atteint 15,2 mil­liards de L.E. en 2017, contre 14,7 milliards en 2016, ce qui représente une hausse de 3,4%. Le président de l’Organisme des douanes, Magdi Abdel-Aziz, a déclaré au journal Al-Ahram que cette somme a été atteinte malgré un recul de 7,5% du mouvement du commerce suite au flottement de la livre égyptienne vis-à-vis du dollar.

Koweït

L’excédent de la balance com­merciale du Koweït a augmenté de 35,8% par rapport à son niveau de 2016, pour se chiffrer à 4,6 mil­liards de dinars (15 milliards de dollars) en 2017. Près du tiers de cette somme a été réalisé pendant le troisième trimestre 2017, suite à la hausse des exportations, qui sont passées à 4 milliards de dinars (13,5 milliards de dollars), dont 89% d’exportations pétrolières. Les importations ont, quant à elles, atteint 2,5 milliards de dinars (8,2 milliards de dollars).


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire