Semaine du 10 au 16 janvier 2018 - Numéro 1207
Egypte en bref
10-01-2018
 
 

Arabie saoudite

Le président Abdel-Fattah Al-Sissi a reçu, samedi 6 jan­vier au Caire, le ministre saoudien du Service civil, Essam bin Saïd. Bassem Radi, porte-parole de la prési­dence, a déclaré que les entretiens ont porté sur les moyens de renforcer la coo­pération égypto-saoudienne dans tous les domaines. « Le président Sissi a réaffirmé à son hôte l’importance de développer les relations stra­tégiques entre les deux pays », a ajouté Radi. D’ailleurs, le président du parlement, Ali Abdel-Al, a regagné samedi Le Caire après une visite de trois jours en Arabie saoudite. Lors de sa visite, Abdel-Al a été reçu par le roi Salmane bin Abdel-Aziz et s’est aussi entretenu avec le président du Conseil consultatif saoudien sur la coopération parlementaire entre les deux pays.

Accident

Un touriste sud-africain a péri vendredi 5 janvier dans la chute d’une montgolfière près de Louqsor, située à 700 km au sud du Caire. 15 per­sonnes ont également été blessées. Les causes de la chute de l’appareil, qui trans­portait environ 20 personnes dont des touristes, n’étaient pas connues dans l’immédiat. Mais à ce jour, une forte tem­pête de sable a frappé tout le pays. Le Parquet de Louqsor a ouvert une enquête sur l’af­faire et a ordonné, samedi, la détention pendant 4 jours du pilote de la montgolfière sinistrée ainsi que 3 autres responsables de la compa­gnie. C’est le deuxième acci­dent du genre dans cette ville en près de cinq ans. Le 26 février 2013, 19 touristes avaient péri dans l’accident d’une montgolfière qui volait au-dessus de Louqsor. Une fuite de gaz près du brûleur avait été évoquée comme source de l’accident.

Etat d’urgence

L’état d’urgence a été pro­longé pour une nouvelle période de trois mois à partir du 13 janvier, par décret pré­sidentiel publié mardi 2 jan­vier. L’état d’urgence avait initialement été imposé en avril dernier après deux atten­tats à la bombe qui ont fait 45 morts. Il a ensuite été pro­longé une première fois en juillet, puis en octobre. Le parlement devra approuver cette décision.

Daech

La branche égyptienne du groupe terroriste Daech au nord de Sinaï a appelé mer­credi ses partisans à attaquer le Hamas dans une vidéo de 20 minutes publiée par le site Intelligence Group. Daech pointe du doigt l’inefficacité du Hamas pour « empêcher la reconnaissance de Jérusalem » comme capitale d’Israël par le président amé­ricain Donald Trump. En réaction, le porte-parole du Hamas, Salah Bardawil, a qualifié jeudi la vidéo de « production sioniste ».


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire