Semaine du 6 au 12 décembre 2017 - Numéro 1203
Egypte en bref
06-12-2017
 
 

Présidentielle

L’ancien premier ministre Ahmad Chafiq, expulsé samedi 2 décembre des Emirats arabes unis, où il vivait depuis 5 ans, a déclaré dimanche sur la chaîne Dream qu’il étudiait toujours la possibilité de se présenter à l’élection présidentielle de 2018. « Aujourd’hui, je suis dans mon pays, je pense donc que je suis libre d’examiner plus sérieusement cette question, d’explorer la situation, de sortir et de prendre le pouls de la rue », a-t-il déclaré en évoquant sa candidature potentielle. « Il y a donc la possibilité d’enquêter davantage et de voir exactement ce qui est nécessaire, de sentir s’il s’agit d’un choix logique », a poursuivi Chafiq. Candidat à l’élection présidentielle de 2012 remportée par l’islamiste Mohamad Morsi, Chafiq avait fait part, mercredi 29 novembre, de sa volonté de participer à l’élection présidentielle de 2018. Cette interview était sa première apparition publique depuis son retour samedi des Emirats arabes unis. Il s’était auparavant entretenu avec son avocate, Dina Adly, dans un hôtel du Caire. « J’ai rencontré Chafiq dans l'un des hôtels du Nouveau Caire. Il était en bonne santé et dit qu’il n’a été soumis à aucune investigation », avait-elle rapporté sur Facebook. Elle a déclaré que Chafiq n’était plus sous le coup d’aucune poursuite judiciaire, ayant bénéficié d’un non-lieu ou de l’abandon des charges pesant contre lui dans plusieurs affaires de corruption.

Etats-Unis

Le président Abdel-Fattah Al-Sissi s’est entretenu avec le secrétaire américain de la Défense, James Mattis, samedi 2 décembre au Caire. Les discussions ont porté sur la coopération stratégique et les efforts conjoints dans la lutte antiterroriste. Selon le porte-parole de la présidence, Bassam Radi, le président Sissi a souligné « la solidité des relations égypto-américaines et leurs aspects stratégiques exceptionnels », appelant à « renforcer tous les aspects de la coopération entre les deux pays, notamment dans le domaine militaire ». Le ministre de la Défense, Sedqi Sobhi, ainsi qu’un certain nombre de responsables militaires des deux pays, ont assisté à l’entretien.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire