Semaine du 22 au 28 novembre 2017 - Numéro 1201
L’Egypte parraine la paix au Soudan du Sud
  Sous les auspices du président Abdel-Fattah Al-Sissi et le président de l’Ouganda, Yoweri Museveni, les deux factions rivales du Mouvement Populaire de Libération du Soudan (MPLS) ont signé, jeudi 16 novembre, la « Déclaration du Caire » au siège du service des renseignements égyptien.
L’Egypte parraine la paix au Soudan du Sud
May Al-Maghrabi22-11-2017

Un consensus qui est venu couronner la réunion du MPLS, qu’a abritée Le Caire du 13 au 16 novembre.

La Déclaration du Caire s’inscrit dans le cadre des efforts poli­tiques égypto-ougandais, en collaboration avec le Soudan du Sud, visant à consolider la paix et mettre fin à la guerre au Soudan du Sud. Le document ratifié porte sur l’unification des deux factions prota­gonistes du MPLS. Les parties ont également convenu que le service de renseignements égyptien coordonnerait avec les parties signa­taires et assurerait le suivi de la mise en oeuvre de l’accord.

Le 27 septembre dernier, en recevant le ministre de la présidence du Soudan du Sud, Mayik Den, le président Sissi a affirmé à son hôte la disposition de l’Egypte à contribuer à l’instauration de la sécurité et de la stabilité au Soudan du Sud. « Le processus de paix dans ce pays devrait se dérouler en respectant les principes d’une paix globale et en évitant une escalade de violences », a estimé le président.



Mots clés:

Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire