Semaine du 18 au 24 octobre 2017 - Numéro 1196
Volley-ball : Objectif Mondiaux 2018
  Du 20 au 30 octobre, l'Egypte organise la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de volley-ball au Caire. Les Pharaons sont déterminés à y remporter leur 9e titre africain et à se qualifier ainsi pour les Mondiaux 2018.
Volley-ball : Objectif Mondiaux 2018
Les Egyptiens espèrent remporter une nouvelle fois la CAN.
Mirande Youssef18-10-2017

La sélection nationale de volleyball commence vendredi 20 octobre son parcours à la CAN, qui se déroule au Caire jusqu’au 30 octobre. Un rendez-vous d’une importance cruciale pour les Pharaons, déterminés à remporter une nouvelle fois le titre qu’ils conservent depuis 2005. Les trois meilleures équipes de la Coupe représenteront, en effet, le continent noir aux Mondiaux d’Italie en septembre 2018. « Nous sommes déterminés à nous qualifier pour les Mondiaux et sommes en bonne forme. En cas de victoire, il s’agirait pour l’Egypte du 7e sacre continental d’affilée », explique Hassan Al-Hossari, directeur technique de la sélection. La particularité de cette édition de la CAN, c’est l’augmentation du nombre des pays participants, qui passe de 12 à 16 nations. Citons le Maroc, le Cap-Vert, le Tchad, la Libye, le Rwanda et le Botswana.

Les équipes sont réparties en 4 groupes pour la phase préliminaire, les deux premières de chaque groupe se qualifiant pour le tournoi final. « Nous espérons que le tirage au sort placera l’Egypte dans un groupe où la concurrence n’est pas trop forte, afin de ne pas épuiser les volleyeurs dès les tours préliminaires », déclare Al-Hossari. Pour les Pharaons, les choses sérieuses devraient commencer à partir des demi-finales, qui verront, selon l’avis de tous les observateurs, la présence du trio nordafricain, à savoir l’Egypte, la Tunisie et l’Algérie. Les autres pays sont, en effet, quelque peu loin de ce trio, qui monopolise le titre de la compétition depuis sa création en 1967. L’Egypte et la Tunisie sont en tête avec 8 titres chacune, suivies par l’Algérie avec 2 titres et le Cameroun avec 2 titres lui aussi.

Une équipe gagnante

Selon Zakariya Mohamad, entraîneur de la sélection, disputer la compétition à domicile est un grand avantage pour les Egyptiens dans leur mission face à la Tunisie. « Nous voulons remporter à tout prix le titre continental, car le perdre à domicile serait inacceptable », ditil. Concernant la préparation pour cette Coupe africaine, les Pharaons l’ont effectuée dans un camp fermé au Centre olympique de Maadi. Au mois de septembre, ils ont en outre fait un stage au Portugal, où ils ont joué des matchs amicaux contre la sélection portugaise et quelques équipes européennes. Juste avant la compétition, les volleyeurs égyptiens ont de plus disputé des matchs amicaux contre les équipes du Maroc et de la Libye. « Ces matchs amicaux sont très bénéfiques pour nous, notamment en ce qui concerne l’homogénéité au sein de l’équipe. Il s’agit d’un aspect primordial avant une compétition de haut niveau, comme celle de la Coupe d’Afrique des nations », souligne Zakariya Mohamad.

Techniquement, l’équipe des Pharaons, guidée par le directeur technique brésilien, Marcos Miranda, est capable de remporter le titre : elle est composée de joueurs expérimentés jouissant d’une expérience internationale de plusieurs années, tels que Ahmad Salah et Abdallah Abdel- Salam, ainsi que de jeunes joueurs provenant de l’équipe des moins de 23 ans. « Les différentes catégories d’âge forment une équipe solide qui profite d’un côté de ses joueurs mûrs et expérimentés, et de l’autre de la vitesse de ses jeunes volleyeurs », dit Zakariya Mohamad. L’Egypte a donc une grande chance de remporter la CAN et de confirmer sa position sur la scène du volley.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire