Semaine du 18 au 24 octobre 2017 - Numéro 1196
Les réformes sur la bonne voie
  Le FMI et la Banque Mondiale (BM) ont félicité le programme de réforme égyptien au cours des réunions du printemps tenues du 9 au 15 octobre à Washington.
Les réformes sur la bonne voie
La BM a demandé à l'Egypte de renforcer sa politique monétaire.
Gilane Magdi18-10-2017

« Les mesures de la réduction des subventions à l’énergie prises par le gouvernement égyptien dans le cadre du programme de réforme économique ont économisé plus de 13 milliards de dollars. Cette somme est dépensée en faveur des couches démunies », c’est ce qu’a révélé le président du groupe de la Banque Mondiale (BM), Jim Yong Kim, vendredi dernier, lors d’une conférence de presse tenue en marge des réunions du printemps de la BM et du FMI dans la capitale américaine. De hauts responsables égyptiens et des ministres, tels que la ministre d’Investissement et de Coopération internationale, Sahar Nasr, le ministre des Finances, Amr Al-Garhy, et le gouverneur de la Banque Centrale d’Egypte (BCE), Tareq Amer, ont participé à ces réunions qui ont duré du 9 à 15 octobre. « Le programme de réforme est sur la bonne voie », a ajouté Jim Yong Kim, en notant que ces réformes ont encouragé l’accès des investisseurs et des institutions internationales aux marchés en Egypte. Il a indiqué qu’au cours des 3 dernières années, le volume de la participation de la BM s’est élevé à 3 milliards de dollars, proposés au gouvernement sous forme d’assistance technique et de financement. « Cette somme comprend aussi la troisième tranche du crédit qui sera accordée en décembre prochain », souligne-t-il.

L’Egypte a signé l’année dernière un accord de prêt de 3 milliards de dollars avec la BM. Jusqu’à présent, la BM a fourni deux tranches de 2 milliards en septembre 2016 et en mars 2017. La BM a aussi demandé à l’Egypte de renforcer sa politique monétaire avec la poursuite de l’envolée de l’inflation. Pour sa part, le ministre des Finances a noté, lors d’un communiqué de presse, qu’il a tenu une réunion élargie avec des investisseurs de la banque américaine JP Morgan en marge des réunions des deux institutions internationales. « Le programme de réforme économique a donc gagné la confiance des investisseurs et des institutions internationales. A la fin de ce mois-ci, il y aura une deuxième révision du programme de la part du FMI en vue de l’octroi d’une nouvelle tranche de 2 milliards de dollars du prêt de 12 milliards de dollars », déclare Al-Garhy, en soulignant qu’il y a des difficultés dans l’exécution du programme de réforme. Et d’ajouter : « Toutefois, les citoyens sont conscients de l’importance de la réforme ». Al-Garhy prévoit la hausse du ratio des recettes fiscales-PIB de 13,5 à 14 % pendant l’année fiscale 2017/2018 ». « La reprise du secteur du tourisme et de l’industrie renforcera la croissance économique durant la prochaine période », explique le ministre.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire