Semaine du 4 au 10 octobre 2017 - Numéro 1194
Sanad, l’ailier qui brille en France
  Auteur d’une performance solide avec Nîmes, le handballeur égyptien Mohamad Sanad figure parmi les meilleurs latéraux du Championnat français cette saison.
Sanad, l’ailier qui brille en France
le handballeur égyptien Mohamad Sanad. (Photo : Site officiel de la Ligue nationale de handball)
Mohamad Mosselhi04-10-2017

Arrivé à Nîmes en provenance de la formation espagnole de Naturhouse La Rioja l’été dernier, Mohamad Sanad, ailier de la sélection nationale, a rapidement pris ses marques dans sa nouvelle équipe. Les 16 buts qu’il a inscrits en 3 rencontres confirment que l’équipe française a fait le bon choix en recrutant le joueur égyptien.

Aidé par sa grande connaissance du handball français étant donné les rencontres qu’il a disputées avec La Rioja contre des équipes françaises comme Nantes et Montpellier lors de la Ligue des champions d’Europe, Sanad a réussi à s’acclimater rapidement dans le Championnat français. Dès son premier match avec l’équipe, l’ailier de 26 ans a brillé avec 7 buts inscrits en 10 occasions et a mené son équipe vers une victoire méritée contre Trembley à l’occasion du match d’ouverture du Championnat français. Mais le véritable spectacle a eu lieu contre la célèbre formation de Montpellier, qui figure parmi les meilleures équipes au monde : en dépit de la défaite logique de son équipe, Sanad a su une nouvelle fois briller avec son jeu précis, inscrivant 7 buts sur 7 tentatives, dont 3 en contre-attaque. Malgré des douleurs à la cheville, l’ancien ailier de Zamalek a fait vibrer le public, profitant de sa rapidité extrême et de son redoutable sens du but.

Le succès de Sanad avec Nîmes n’est pas dû au hasard, mais constitue le fruit du grand travail fourni par ce joueur doué et expérimenté. Le talent du joueur a explosé en 2009, lorsqu’il a mené la sélection égyptienne vers une quatrième place au Championnat du monde juniors. L’ailier d’Héliopolis a présenté une performance solide avec la sélection, ce qui lui a ouvert les portes de Zamalek. Il a ensuite rapidement intégré les rangs de la sélection senior, avec laquelle il a participé à 4 Championnats du monde et aux Jeux olympiques de 2016. « Mon transfert à Zamalek m’a beaucoup aidé. J’ai acquis une grande expérience en disputant de nombreux Championnats africains des clubs et aussi grâce à ma participation avec les Blancs à la Coupe du monde des clubs », raconte Sanad.

Malheureusement, le trajet de Sanad avec Zamalek s’est arrêté en 2013 et il a rejoint son équipe d’origine, avec laquelle il a remporté la Coupe d’Egypte en 2014. Après cet exploit, Sanad a commencé sa carrière européenne avec l’équipe hongroise de Komloi en 2015, club qu’il a quitté la saison suivante pour rejoindre l’équipe espagnole de Naturhouse La Rioja. Cette dernière s’est classée deuxième au Championnat espagnol. Un grand succès pour l’ailier égyptien, qui a ensuite tenté sa chance en France avec Nîmes. « J’ai commis une grande faute en jouant en Hongrie. Le championnat là-bas n’était pas puissant et le niveau de mon équipe était assez faible. Mais j’ai rapidement corrigé ma faute en me dirigeant vers l’Espagne », se souvient l’ailier égyptien. Le succès de Sanad avec Nîmes n’est qu’un début. Il est maintenant appelé à sortir le grand jeu, afin de rejoindre une équipe plus forte, d’autant plus qu’il possède toutes les exigences requises pour briller dans un club de renommée.

Focus :

Né le 6 janvier 1991.

Taille : 186 cm.

Poids : 85 kg.

Poste : Ailier droit.

Club : Nîmes.

Clubs successifs : Héliopolis, Zamalek, Héliopolis, Komloi (Hong), Naturhouse La Rioja (Esp).




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire