Semaine du 6 au 12 septembre 2017 - Numéro 1190
Un must à visiter
 
Un must à visiter
La bibliothèque compte plus de 10 000 ouvrages. (Photo : Bassam Al-Zoghby)
Dalia Chams06-09-2017

Les grandes fenêtres de cet ancien appartement optimisent la luminosité des pièces, donnant l’une sur l’autre, comme dans un labyrinthe. La bibliothèque qu’abritent depuis 2013 les locaux sobres et modernes du laboratoire d’études urbaines, Cluster Cairo, au 43 rue Chérif, 3e étage, compte plus de 10 000 ouvrages spécialisés. Elle donne sur les vieux immeubles du centre-ville, legs architectural et urbain de l’époque du mandat étranger ou des différents styles coloniaux. Mariam Zaki, jeune bibliothécaire, introduit bien les titres rangés sur les étagères et énumère les partenaires avec qui ils ont élaboré un catalogue unifié. Celui-ci est mis en ligne, gratuitement, avec le concours de 16 organisations et particuliers, de Amman, de Beyrouth, d’Alexandrie et sans doute du Caire.

Une belle part de ces livres vient de la collection privée de l’architecte Omar Nagati, l’un des principaux fondateurs de Cluster Cairo, qui a offert le noyau dur de cette bibliothèque, légèrement soutenu, au départ, par le British Council. Il ne s’agit pas de librairie digitale, où on peut télécharger des livres numériques, mais d’un système d’information, organisant un nombre de ressources, et d’une base de données, rassemblant toutes les études et publications de Cluster Cairo.

« ADEF, la fondation arabe active dans le domaine de l’expression numérique, nous a fourni un logiciel gratuit, puis nous avons eu recours à Licence for free en Angleterre, après avoir établi un deal avec eux, nous permettant d’utiliser leur logiciel en échange de l’arabisation de leur site Web. Ainsi, on est parvenu à mettre sur pied ce réseau pilote en matière de documentation architecturale et urbaine. La section la plus sollicitée chez nous est celle regroupant les livres sur Le Caire et son centreville, environ 200 titres, dont certains sont épuisés et n’existent plus sur le marché ou se vendent excessivement cher », précise Mariam Zaki, qui n’hésite pas à en citer quelques exemples : « Nous avons une copie de Cairo 1 001 Years of The City Victorious, par Janet Abu- Lughod, paru en 1971, de Le Caire, étude de géographie urbaine et d’histoire économique par Marcel Clerget, datant de 1934, de Kairo, par Mohamed Sharabi, publié en allemand en 1989, du livre collectif : Discovering Downtown Architecture, qui n’existe plus en stock dans les librairies, alors qu’il remonte uniquement à l’année 2005. Nous disposons également de plusieurs numéros de la revue Al-Emara (l’architecture) qu’a publiée Sayed Karim dans les années 1930-1940, des numéros de la revue Al-Mohandessine (les architectes) entre 1948 et 1970, et de tous les numéros du journal Mantéqati (mon quartier), lancé en 2013, par une entreprise non lucrative oeuvrant dans le domaine des médias ».

Dans la salle attenante, une dizaine d’étudiants en architecture sont assis tout autour des tables de lecture. Ils sont là, pour faire un travail d’archives, mais aussi pour donner un coup de main et collaborer aux projets mis sur les rails, par Cluster Cairo.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire