Semaine du 16 au 22 août 2017 - Numéro 1188
Un rendez-vous de taille
  L’Egypte organise, du 22 au 28 août, les Championnats du monde seniors de pentathlon moderne. Avec une équipe jeune, elle veut s'imposer.
Un rendez-vous de taille
Yasser Hefni et Mariam Amer visent de bonnes performances aux Mondiaux. (Photo : Fédération internationale de pentathlon)
Doaa Badr16-08-2017

Pour la première fois dans l’histoire, le continent africain accueille une édition des Championnats du monde de pentathlon moderne. C’est l’Egypte qui organise du 22 au 28 août les Championnats du monde seniors de pentathlon moderne au club Pegasus à Dream Land dans la cité du 6 Octobre. 166 athlètes et 159 entraîneurs, représentant 28 pays, seront en Egypte pour disputer l’évènement le plus prestigieux du pentathlon moderne. A noter que le pentathlon moderne est une discipline qui compte 5 sports qui doivent se jouer dans un endroit à distance de pied. Ainsi, les épreuves de natation, d’équitation et d’épreuve combinée (course à pied et tir) seront disputées dans le club de Pegasus à Dream Land. Tandis que l’épreuve d’escrime sera disputée dans la salle couverte du ministère du Sport et de la Jeunesse qui se trouve en face du club Pegasus. L’Egypte est présente aux Mondiaux avec une jeune équipe composée de 5 dames et 5 hommes.

Les dames sont Haïdi Adel, Sondos Abou-Bakr, Mariam Amer, Salma Aymane et Nourine Boulis comme remplaçante. Les hommes sont Yasser Hefni, Eslam Hamed, Chérif Yasser, Ahmad Achraf et Chérif Nazir comme remplaçant.

Une jeune équipe égyptienne

Après la retraite de Amr Al- Guézeiri et son frère aîné, Omar Al- Guézeiri, qui est survenue après la retraite d’Aya Médani, le pentathlon égyptien commence une nouvelle ère sans sa génération d’or qui a offert à l’Egypte ses meilleures performances sur la scène internationale. Après les grands exploits d’Aya Médani, vicechampionne du monde et plusieurs fois médaillée en Coupe du monde, le pentathlon égyptien avait connu l’une de ses meilleures saisons en 2016, grâce à Omar Al-Guézeiri, Amr Al-Guézeiri et Yasser Hefni qui avaient réalisé un exploit en remportant la médaille d’or par équipe aux Mondiaux et en terminant respectivement 4e, 5e et 6e en individuel. Durant la même année, Amr Al-Guézeiri avait remporté la médaille d’or de la Coupe du monde d’Egypte, et Omar Al-Guézeiri avait remporté l’argent à la 3e Coupe du monde au Brésil. Aujourd’hui, l’équipe est composée de jeunes athlètes chez les hommes et chez les dames. Seuls deux athlètes sont beaucoup plus expérimentés : Yasser Hefni et Eslam Hamed. « Presque tous les athlètes de la sélection nationale font partie des sélections juniors qui ont disputé cette saison les Championnats du monde juniors -21 ans et -19 ans », souligne Raouf Hossam, directeur technique de la sélection nationale. En préparation pour les Mondiaux seniors, les Pharaons ont disputé un bon nombre de compétitions, comme les différentes étapes de la Coupe du monde, la finale de la Coupe du monde et les Championnats du monde juniors -21 ans et -19 ans. « L’équipe nationale est en préparation continuelle. L’entraînement ne s’arrête jamais », dit Hossam.

De bonnes performances

Durant cette année, les jeunes pentathloniens ont réalisé de bonnes performances. En seniors, 6 Egyptiens (3 hommes et 3 femmes) se sont qualifiés pour la finale de la Coupe du monde de pentathlon moderne qui s’est déroulée en juin en Lituanie, et ce, après avoir terminé au top 36 du classement final des différentes étapes de la Coupe du monde. Il est à noter que chaque pays pourra disputer la finale avec 3 athlètes au maximum.

L’Egypte s’est qualifiée pour la finale avec le maximum d’athlètes possible.Les athlètes qui se sont qualifiés sont Eslam Hamed, Chérif Yasser et Yasser Hefni chez les hommes. Haïdi Adel, Sondos Tareq et Mariam Amer chez les dames. Les Egyptiens ont réussi à se qualifier grâce à leur bon classement durant les différentes étapes de la Coupe du monde. La sélection nationale a commencé cette saison avec la 2e étape de la Coupe du monde qui s’est déroulée en mars dernier au Caire, où Eslam Hamed a terminé à la 6e place et Haïdi Adel à la 8e, réalisant ainsi les meilleures performances égyptiennes. L’équipe a ensuite disputé la 3e Coupe du monde tenue le 4 mai dernier en Hongrie, et encore une fois, les meilleurs résultats ont été réalisés par Eslam Hamed, 6e, et Haïdi Adel, 8e. Enfin, 3 athlètes, à savoir Yasser Hefni, Chérif Nazir et Ahmad Ossama ont disputé la 4e Coupe du monde qui s’est achevée le 29 mai dernier en Pologne.

Objectif Tokyo

Ensuite, la majorité des membres de l’équipe senior a disputé les Mondiaux -19 ans qui se sont déroulés à Prague du 17 au 24 juillet. Ils ont décroché 6 médailles, une d’or, 3 d’argent et 2 de bronze. Ils ont également participé aux Mondiaux juniors -21 ans où les jeunes filles ont décroché la médaille de bronze en épreuve par équipe (ndlr : Le résultat des hommes n’est pas encore communiqué). Yasser Hefni et Eslam Hamed sont les seuls athlètes âgés qui n’ont pas disputé les Mondiaux juniors. Après les Mondiaux, les jeunes pentathloniens doivent rejoindre le stage de la sélection senior. La sélection effectue le 16 août un dernier stage de préparation en Egypte avec les équipes de la Corée du Sud et de l’Afrique du Sud. Pour sa part, l’encadrement technique de la sélection nationale et la Fédération égyptienne de pentathlon n'exercent pas de pression sur cette jeune équipe. « Notre but principal est les Jeux olympiques de Tokyo 2020 », conclut Hossam.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire