Semaine 12 au 18 juillet 2017 - Numéro 1183
Egypte en bref
12-07-2017
 
 

Egypte-Libye

Les corps de 19 migrants égyptiens morts dans un accident de la route ont été découverts en état de décomposition dans le désert libyen, a annoncé dimanche le Croissant-Rouge libyen. Après avoir franchi la frontière, le camion qui les transportait s’est renversé près de la ville de Tobrouk, dans l’est de la Libye.Le Croissant-Rouge ne précise pas la date de l’accident, mais a indiqué que les corps découverts dans la nuit de samedi à dimanche étaient dans un état de décomposition. Ils ont été enterrés dimanche dans un cimetière de Tobrouk. Les services de sécurité et le Croissant-Rouge ont indiqué être à la recherche de 29 autres migrants égyptiens portés disparus. La Libye est un pays de transit et de destination pour des dizaines de milliers d’Egyptiens.Des centaines de migrants africains meurent chaque année dans le désert libyen, en tentant de rallier les côtes libyennes depuis les frontières sud du pays, pour tenter la périlleuse traversée de la Méditerranée vers l’Europe.

Egypte-Palestine

Le président Abdel-Fattah Al-Sissi a évoqué dimanche au Caire avec le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, les derniers efforts pour relancer les pourparlers de paix israélo-palestiniens. Le président Sissi a souligné l’engagement inébranlable de l’Egypte à trouver une solution équitable et globale qui garantirait les droits des Palestiniens à avoir leur propre Etat indépendant avec Jérusalem-Est comme capitale. Il a également réaffirmé que la question palestinienne est une priorité absolue pour l’Egypte et que l’obtention d’une solution permanente est cruciale pour rétablir la sécurité et la stabilité au Moyen-Orient et relancer le développement économique et les progrès dans la région. Le président de l’Autorité palestinienne s’était déjà rendu au Caire en mars dernier pour des entretiens avec son homologue, Abdel-Fattah Al-Sissi, à l’approche de sa rencontre avec le président américain, Donald Trump.

Transport

Le ministre des Transports, Hicham Arafat, a déclaré dimanche que les prix des billets du métro du Caire devraient voir une augmentation progressive et atteindre 4 L.E. en 2018. Les prix des billets des chemins de fer verront également une augmentation, mais pas avant la fin des projets de rénovation d’une valeur de 45 milliards de L.E., selon Arafat. Il a déclaré que l’Organisme national des chemins de fer a le plus souffert de la dernière hausse des prix des carburants après que le gouvernement eut réduit les subventions aux carburants. Arafat a déclaré que la hausse des prix des carburants coûte 300 millions de L.E. chaque année aux chemins de fer. Il a toutefois précisé que l’augmentation prévue des prix des billets du métro et des chemins de fer ne résultait pas de l’augmentation des prix de l’essence, mais plutôt du coût des travaux de maintenance.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire