Semaine du 17 au 23 mai 2017 - Numéro 1176
Hossam Bakr tire sa révérence
  Le boxeur Hossam Bakr Abdine a décidé d’arrêter la boxe, après avoir été blessé aux Jeux de la solidarité islamique qui se déroulent du 12 au 22 mai en Azerbaïdjan. Retour sur le parcours d'un grand.
Hossam Bakr tire sa révérence
Hossam Bakr a décidé de mettre fin à sa carrière à cause de la « négligence des responsables ». (Photo : Reuters)
Doaa Badr17-05-2017

Le médaillé de bronze aux Mondiaux de boxe 2015 et 7e aux Jeux olympiques 2016, Hossam Bakr Abdine (75 kg), a décidé cette semaine d’arrêter la boxe. Cette décision est survenue après avoir subi une fracture du ligament du genou, la veille de sa participation aux Jeux de la solidarité islamique qui se déroulent cette semaine à Azerbaïdjan. Le meilleur boxeur d’Egypte a été blessé durant la dernière séance d’entraînement à Baku (Azerbaïdjan). Le président du comité médical de la délégation égyptienne, Hassan Kamal, a examiné le boxeur. « Après ma blessure, le président de la délégation égyptienne à Baku, Gasser Riyad, a mené une enquête. J’ai eu l’impression que j’étais coupable de ce qui m’arrivait. Alors que j’ai offert à l’Egypte de nombreux titres », déclare Bakr avec beaucoup de regrets. « Mais ce n’est pas tout. Le président de la Fédération égyptienne de boxe, Abdel-Aziz Ghoneim, ne m’a pas contacté pour avoir de mes nouvelles après ma blessure. Une négligence qui a augmenté ma souffrance. J’ai aussi décidé d’arrêter le jeu à cause de l’indifférence de la part des responsables du sport égyptien », ajoute-t-il.

A deux pas du succès

Déjà, en passant à côté de la médaille olympique lors des Jeux olympiques de Rio de Janeiro 2016, et en se contentant d’une 7e place, Bakr avait commencé à penser à se retirer. Mais après un entretien avec Abdel-Aziz Ghoneim et le président du secteur sportif de la force armée, Magdi Al-Louzi, il avait cédé à leur demande de continuer son parcours. « Aujourd’hui, j’ai 32 ans. J’ai une famille et des enfants et je n’ai pas de travail pour subvenir à leurs besoins. C’est l'une des raisons pour laquelle j’ai décidé de mettre fin à ma carrière », reprend Bakr.

Pourtant, le boxeur est considéré comme l'un des meilleurs de l’histoire de la boxe égyptienne grâce à sa médaille de bronze en 75 kg aux Championnats du monde 2015 au Qatar. Grâce à cette médaille, il s’était qualifié pour les Jeux olympiques de Rio de Janeiro 2016. Il s’agit de la 4e médaille réalisée aux Mondiaux dans l’histoire de la boxe égyptienne, après celles de Moustapha Al-Qéleili qui a remporté deux médailles dans les années 1980 et celle de bronze obtenue par Mohamad Heikal aux Mondiaux de 2005. Avec sa médaille de bronze obtenue aux Mondiaux 2015, Bakr était un candidat de taille pour remporter une médaille olympique, mais malheureusement, il a échoué et a dû se contenter d’une 7e place.

Né pour combattre

L’histoire de ce champion a commencé un peu par hasard. « En 1995, ma mère, qui était employée au ministère de la Jeunesse et du Sport à Port-Saïd, a appris que le centre des athlètes talentueux était à la recherche de garçons nés en 1985 ou 1986. Je me suis donc présenté à ce centre. Après avoir effectué des tests, le centre m’a retenu. Je ne savais pas alors que je m’orienterais vers la boxe », raconte-t-il. Mais très rapidement, Bakr se fait remarquer. C’est assez simple, il gagne toutes les compétitions de son âge. En 2000, il intègre le club de Port-Saïd. Un an plus tard, il rejoint la sélection junior et dispute les Mondiaux juniors en 2002. En 2004, il termine 5e des Mondiaux juniors, et en 2006, il remporte la ceinture d’or. En 2008, dans sa meilleure forme, il termine 5e aux JO de Beijing.

En 2014, il commence une carrière professionnelle. Il a été choisi par la Fédération internationale de boxe pour disputer la Ligue professionnelle de boxe (APB), en raison de son bon classement mondial. Il dispute alors plusieurs matchs dans le cadre de la Ligue professionnelle de boxe, fondée par la Fédération internationale de boxe amateur (AIBA) en 2010. Elle permet aux boxeurs de disputer des matchs professionnels rémunérés, tout en leur offrant la possibilité de disputer les compétitions de l’AIBA comme les Mondiaux et les JO.

Grâce a son talent extraordinaire, sa vitesse, sa force et sa grande expérience, le boxeur olympique Hossam Bakr Abdine a pu occuper la 7e place du classement de l’APB. Sa carrière, si soudainement interrompue, est une grande perte pour la boxe égyptienne qui se souviendra longtemps de ce grand boxeur.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire