Semaine du 4 au 10 janvier 2017 - Numéro 1157
H d’Or 2016 : Salah l’imbattable
  Pour la deuxième année consécutive, l'attaquant de Rome, Mohamad Salah, a été sacré meilleur joueur de l'année 2016 par le jury d'Al-Ahram Hebdo. Il devance le meneur d'Ahli, Abdallah Al-Saïd, surprenant deuxième du classement, et le milieu d’Arsenal, Mohamad Al-Nenni.
H d’Or 2016 : Salah l’imbattable
Amr Moheb, Mohamad Mosselhi et Karim Farouk04-01-2017

Ce n’est une surprise pour personne, Mohamad Salah est arrivé en tête à l’issue du vote pour le meilleur joueur égyptien de l’année, organisé par Al-Ahram Hebdo. Il a été placé en tête de liste par 41 des 46 membres du jury et a ainsi écrasé la concurrence. Avec 221 points, il se place loin devant son dauphin, le meneur d’Ahli, Abdallah Al-Saïd, qui n’a eu que 136 points. « Salah est un joueur à part. On ne peut pas le comparer avec n’importe quel joueur égyptien. Son succès est sans précédent et je pense qu’il est le meilleur joueur arabe. Il est encore jeune et il va dominer la scène dans les années à venir », raconte Farouq Gaafar, ancien sélectionneur national et gloire de Zamalek. La flèche égyptienne (24 ans) a réalisé une saison exceptionnelle avec l’AS Rome. Considéré comme l’un des piliers de cette équipe, il devient l’un de ses meilleurs buteurs après avoir signé 9 buts, toutes compétitions confondues, dans la première moitié de la saison (voir page 4).

H d’Or 2016 : Salah l’imbattable

A cette même période, au sein de la nouvelle sélection égyptienne, il participe avec réussite aux qualifications de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2017, lui assurant une participation au tournoi pour la première fois depuis 2010. Arrivée en tête de son groupe avec un maximum de six points, l’équipe se positionne favorablement et se rapproche du rêve d’une qualification à la Coupe du monde 2018. Lors du vote, seul Mahmoud Saad, directeur technique de la Fédération Egyptienne de Football (FEF), n’a pas mis Salah dans sa liste des cinq meilleurs joueurs. « Je ne choisirai pas des joueurs évoluant à l’extérieur car je ne suis pas de près leurs conditions de travail. Nous devons mettre en avant l’effort des joueurs locaux qui réalisent des exploits dans des conditions très difficiles », dit-il.

H d’Or 2016 : Salah l’imbattable

Et bien que Salah soit le héros de 2016, Abdallah Al-Saïd mérite amplement son Oscar du second rôle. Le meneur des Pharaons et d’Ahli a signé sa meilleure saison en remportant le Championnat national avec les Rouges et devenant l'un des pions principaux dans le onze national d’Hector Cuper. Si Salah marquait c’était grâce à Al-Saïd qui signait les passes décisives ou parfois se précipitait pour être lui-même buteur. Ce tandem rappelle celui de Mohamad Abou-Treika et Salah en 2012. « Al-Saïd n’a pas de remplaçant que ce soit à Ahli ou en Egypte. C’est un vrai numéro 10, il sait comment orchestrer le jeu et percer les défenses que ce soit par ses pénétrations dans la zone ou des débarquements sur les côtés pour faire place à ses coéquipiers », a annoncé le célèbre technicien néerlandais, Martin Jol, ancien entraîneur d’Ahli.

Au tableau final du classement, Al-Saïd (31 ans) a battu des joueurs évoluant à l’étranger, tels que Mohamad Al-Nenni (Arsenal, Ang) et Ramadan Sobhi (Stoke City, Ang) qui évoluent dans la Premier League anglaise, actuellement considérée comme meilleure du Championnat du monde (voir page 6). Le solide milieu défensif Tareq Hamed a intégré le top 5 pour la première fois après une excellente saison avec Zamalek qui lui a permis de s’imposer comme titulaire dans la sélection nationale égyptienne. Quant au légendaire gardien Essam Al-Hadari, il est de retour dans le top 10 après une année 2016 exceptionnelle qui rappelle ses années de gloire (voir page 6). Meilleur joueur évoluant en Egypte et troisième meilleur joueur au classement de l’année dernière, le capitaine d’Ahli, Hossam Ghali, a chuté à la 11e place après une saison tourmentée et de nombreuses blessures qui ont affecté sa participation avec le club et la sélection.

Résultats

1. Mohamad Salah (AS Rome, Ita) 221

2. Abdallah Al-Saïd (Ahli) 136

3. Mohamad Al-Nenni (Arsenal, Ang) 90

4. Ramadan Sobhi (Stoke City, Ang) 50

5. Tareq Hamed (Zamalek) 26

6. Mahmoud Hassan Trézeguet (E. Mouscron, Bel) 19

7. Ahmad Fathi (Ahli) 16

8. Essam Al-Hadari (Wadi Degla) 12 Mahmoud Chikabala (Zamalek) 12

10. Ayman Hefni (Zamalek) 11

11. Hossam Ghali (Ahli) 10

12. Moustapha Fathi (Zamalek) 9

13. Ahmad Al-Chennawi (Zamalek) 8

14. Hossam Paolo (Smouha) 7

Ahmad Al-Cheikh (Ahli / Maqassa) 7




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire