Semaine du 26 août au 1er septembre 2015 - Numéro 1090
Le Palais de Mohamad Ali fragilisé par l’attentat de Choubra
  Le Palais de Mohamad Ali a été touché par l'explosion à la voiture piégée qui a touché le bâtiment de la Sécurité nationale à Choubra. Des travaux de restauration devraient débuter dès la remise du rapport des experts.
Le Palais de Mohamad Ali fragilisé par l’attentat de Choubra
La salle à manger du Palais Mohamad Ali a été fort endommagée.
Dalia Farouq26-08-2015

Situé à 500 mètres seulement du lieu de l’explosion qui a visé le siège de l’Organisme de la sécurité nationale à Choubra Al-Kheima, au nord du Caire, le Palais de Mohamad Ali, édifié en 1808 par l’architecte français Pascal Coste, a subi divers dégâts. « D’un premier état des lieux du palais, on a constaté la destruction de 21 vitres en verre teinté, la chute d’un lustre et des dégâts dans certaines salles de Saraya Al-Fasqiya (palais de la fontaine) », détaille Mamdouh Al-Damati, ministre des Antiquités.

Saraya Al-Fasqiya est le plus beau des bâtiments du palais qui jouait le rôle de résidence de campagne du souverain sous Mohamad Ali pacha. Ce bâtiment se distingue par une architecture peu commune en Egypte. Au centre de cette demeure se trouve un grand bassin aux multiples fontaines. S’y trouve aussi une barque qui servait aux promenades des invités. D’après le ministre des Antiquités, un comité formé d’experts en archéologie et en architecture va inspecter cette semaine le palais, afin de recenser les dégâts et avant de remettre un rapport détaillé sur l’ensemble du palais.

« On a repéré aussi de profondes fissures sur le sol, dans les murs et sur le plafond qui sont la conséquence de l’explosion. Il faut s’assurer de la stabilité des fondations et des murs avant de commencer les travaux de restauration », ajoute le ministre des Antiquités, assurant que les acquisitions du palais, comme les meubles et les tableaux qui y abondent, n’ont subi aucun dégât à la suite de l’explosion.

Moustapha Amin, secrétaire général du Conseil Suprême des Antiquités (CSA), indique que le Conseil avait déjà élaboré un plan de restauration du palais qui devait commencer vers la fin de cette année. L’explosion pourrait bien accélérer ce plan. « On ne va pas se contenter de la restauration des dégâts dus à l’explosion. On va entamer un grand projet de restauration du palais, considéré comme le plus beau palais de l’époque de Mohamad Ali et comme un chef-d’oeuvre architectural de style rococo avec des connotations orientales et occidentales », souligne-t-il.

Le palais de Mohamad Ali à Choubra est composé de trois bâtiments : le palais de la Fontaine, celui de la Montagne et celui de la Tour de la Saqia (roue hydraulique). Ils sont entourés d’un très vaste jardin d’une superficie de 45 feddans (22,5 ha) qui obéit à l’esthétique des jardins des palais turcs. « Vu l’importance et la particularité de ce palais, il est essentiel de le restaurer, afin qu’il retrouve sa beauté d’antan et puisse garder son caractère authentique », conclut le secrétaire général du CSA.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire