Semaine du 2 au 8 juillet 2014 - Numéro 1032
Haltérophilie : une moisson satisfaisante
  L’Egypte a remporté 11 médailles, dont 2 d’or, lors des Championnats du monde juniors d’haltérophilie, qui se sont déroulés du 20 au 28 juin à Kazan (Russie). Bilan.
Haltérophilie : une moisson satisfaisante
Doaa Badr02-07-2014

La ville de Kazan (Russie) a accueilli du 20 au 28 juin les Championnats du monde d’haltérophilie. 269 sportifs venus de 49 pays: 115 hommes et 149 dames ont été réunis dans la Place de sport de Kazan. Cinq Egyptiens sont rentrés de Russie avec médailles. 3 hommes et 2 dames ont décroché 11 médailles, dont 2 d’or, 3 d’argent et 6 de bronze, soit un exploit pour l’haltérophilie égyptienne qui a connu une traversée du désert durant ces dernières années. Aujourd’hui, la nouvelle génération vient prouver qu’elle peut rééditer les anciens exploits de la génération d’or de l’haltérophilie égyptienne.

Magued Mohamad était la star de la délégation égyptienne à Kazan, en remportant 3 médailles dans la catégorie des 77 kg. Selon lui, la concurrence était féroce avec le Chinois Su Ying, qui a remporté l’or à l’arraché et au total. L’Egyptien a remporté la médaille d’or à l’épaulé jeté avec un levé de 191 kg, une médaille de bronze à l’arraché avec 149 kg et une médaille d’argent au total avec 339 kg. Son compatriote Ahmad Mohamad Gaber a décroché 2 médailles de bronze à l’épaulé jeté avec 202 kg, et au total avec 263 kg dans la catégorie de +105 kg. Pour Gaber, la compétition était très difficile. En fait, dans cette catégorie, la concurrence pour l’or et l’argent était limitée entre le Coréen Wooman Hwang et le Russe Antoniy Savchuk. Pendant cette compétition, Gaber a réalisé une grande surprise: après avoir terminé 6e à l’arraché, il a surpris tous ses concurrents en terminant 3e à l’épaulé jeté et au total. Le 3e athlète qui a remporté une médaille c’est la nouvelle recrue de la sélection, Ammar Hassan, dans la catégorie des 85 kg. Malheureusement, il n’avait pas beaucoup de chance. Après avoir remporté la médaille de bronze à l’arraché avec un levé de 149 kg, Hassan n’a pas pu poursuivre la compétition, car il a subi une blessure à la cuisse. Il était obligé de se retirer du jeu et n’a pas disputé l’épreuve de l’épaulé jeté.

Chez les dames, la vedette de l’équipe égyptienne était la jeune Halima Abdel-Azim. Dans la catégorie de +75 kg, elle a remporté 3 médailles, une d’or à l’épaulé jeté avec 135 kg, une d’argent à l’arraché avec 108 kg et une médaille d’argent au total avec 243 kg. Elle a raté l’or au total et à l’arraché à cause d’une différence de 2 kg seulement avec la championne russe, Larisa Kobeleva. Mais sa performance reste satisfaisante pour sa première participation aux Mondiaux. Dans la catégorie des 48 kg, Héba Salah a décroché 2 médailles de bronze à l’arraché avec 91 kg et au total avec 164 kg. Il est à noter que la jeune Héba avait remporté une médaille d’argent lors des Mondiaux juniors 2013.

Grâce à cette performance, l’Egypte a prouvé qu’elle est capable de revenir sur la scène internationale avec une nouvelle génération apte à réaliser plus de prouesses que la génération précédente. « L’Egypte possède des jeunes haltérophiles d’un très haut niveau, capables de réaliser des exploits sur la scène internationale. Ils ont besoin d’un peu de temps et une bonne préparation avec plus d’attention de la part des responsables », déclare Khaled Qorani, directeur technique de la sélection nationale.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire