Semaine du 15 au 21 mai 2019 - Numéro 1275
Pentathlon : L’or sourit aux Egyptiens
  Avec 2 médailles d’or, l’Egypte est le grand vainqueur de la Coupe du monde de pentathlon moderne, qui s'est déroulée au Caire du 27 février au 3 mars. L'athlète Ahmed Elgendy a brillé, remportant l’individuel hommes, ainsi que le relais mixte avec Haydy Adel.
Pentathlon : L’or sourit aux Egyptiens
Haydy Adel et Ahmed Elgendy célèbrent leur médaille d'or en relais mixte. (Photo : Fédération égyptienne de pentathlon)
Doaa Badr06-03-2019

Le club Platinum, à Al-Tagammoe Al-Khamès, au Caire, a vibré d’émotions du 27 févier au 3 mars, à l’occasion de la première étape de la Coupe du monde de pentathlon moderne. Le public a vu les pentathloniens égyptiens dominer et décrocher 2 des 3 médailles d’or, soit la médaille d’or en individuel hommes, obtenue par Ahmed Elgendy, et la médaille d’or en relais mixte, décrochée par le duo Haydy Adel et Ahmed Elgendy. « C’est le résultat d’un travail collectif. Nous travaillons depuis des années pour construire une équipe forte avec plusieurs athlètes compétitifs. Nous travaillons avec les juniors depuis des années, ils ont participé aux compétitions juniors et seniors, afin d’acquérir de l’expérience et voilà aujourd’hui le fruit de notre travail », s’est réjoui Chérif Al-Eryan, président de la Fédération égyptienne de pentathlon moderne.

Dimanche 2 mars était le jour d’Ahmed Osama Elgendy. A 19 ans et un jour, il a remporté sa première Coupe du monde seniors, prouvant qu’il n’est pas seulement le meilleur pentathlonien junior, mais aussi un des meilleurs en seniors. 2018 avait déjà été une saison exceptionnelle pour l’Egyptien. Il avait débuté l’année avec une médaille d’or aux Championnats du monde juniors -19 ans. Quatre mois plus tard, il avait surpris tout le monde en décrochant la médaille d’or aux Championnats du monde juniors -21 ans, réalisant une première pour le pentathlon égyptien en devenant le premier homme à réaliser le doublé de champion du monde junior. Enfin, il avait remporté la médaille d’or aux Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ), qui se sont déroulés à Buenos Aires en octobre dernier. Une saison qui lui avait permis de recevoir le trophée du meilleur pentathlonien junior au monde par la Fédération internationale ainsi que le prix Mohamad bin Rached du meilleur athlète arabe.

A la Coupe du monde du Caire, Elgendy a une nouvelle fois laissé éclater son talent, décrochant l’or avec un style impressionnant devant un public qui l’a encouragé avec enthousiasme. Avec une différence de 17 secondes, il a devancé Jan Kuf de la République tchèque et le Lituanien Justinas Kinderis, qui a décroché le bronze. Dès le début de la journée, Elgendy a montré son appétit pour le succès, en terminant l’épreuve de natation à la 2e place. Il a continué sur le même élan lors de l’épreuve d’escrime, malgré son manque d’expérience. A l’épreuve d’équitation, il a réalisé un bon parcours, avec un score de 293 points sur 300.Il a ainsi commencé le Laser Run (course à pied et tir) à la première place, avec 22 secondes d’avance sur le 2e. Une différence qui lui a permis de décrocher l’or facilement, puisqu’il est très fort dans cette épreuve.

Objectif : les JO

Lundi 3 mars, les Egyptiens ont continué sur leur lancée, décrochant la médaille d’or en relais mixte grâce à Haydy Adel et Ahmed Elgendy. Le duo a remporté l’or facilement, avec une avance de 36 secondes sur la République tchèque et la Hongrie. Dès le début de la journée, les athlètes égyptiens ont montré leur soif de victoire. Après avoir réalisé un bon score en équitation et en commençant le Laser Run à la première place, il était clair que le duo égyptien serait vainqueur. « Je suis très heureux d’avoir remporté l’or avec Elgendy. C’est ma première médaille d’or en Coupe du monde et c’est un grand honneur, surtout que j’ai réalisé cela en étant entouré de ma famille et de mes amis. Ce qui augmente ma joie, c’est que je viens de me qualifier pour les Jeux Olympiques (JO) 2020 de Tokyo, il y a 10 jours seulement. J’espère continuer la saison de la même manière », a déclaré une Haydy Adel pleine d’émotions.

Le pentathlon moderne est le premier sport dans lequel l’Egypte s’est officiellement qualifiée pour les Jeux olympiques 2020 de Tokyo. Haydy Adel et Sherif Nazeir se sont qualifiés après avoir remporté les deux titres (dames et hommes) lors des Championnats d’Afrique qualificatifs pour les JO qui se sont déroulés la semaine dernière au club Platinum au Caire. La jeune Haydy Adel y a remporté la médaille d’or en réalisant 1 283 points, devançant la Sud-africaine Alida Van Der (1 257 pts) et l’Egyptienne Amira Kandil (1 218 pts). Chez les hommes, Sherif Nazeir a décroché l’or en réalisant 1 411 points, devançant ses compatriotes Mohanad Shaban (1 371 pts) et Sherif Rashad (1 351 pts).

Selon le système de qualification olympique, chaque nation peut se rendre aux JO avec un maximum de deux hommes et de deux dames. L’Egypte a donc la chance d’augmenter encore le nombre d’athlètes à travers la finale de la Coupe du monde, les Championnats du monde ou le classement mondial. « Notre but est la qualification de 2 hommes et de 2 dames, et la priorité sera donnée à une qualification via la Coupe du monde, suivie par les Championnats du monde, le classement mondial et, en dernier lieu, les Championnats d’Afrique. En cas de qualification de plus de 2 hommes et 2 dames, le choix se fera selon ce système », conclut Al-Eryan.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire