Semaine du 14 au 20 novembre 2018 - Numéro 1250
Handball : Et de onze pour les Blancs
  Zamalek a été sacré champion d’Afrique de handball pour la 11e fois de son histoire dimanche 28 octobre à Abidjan. Un grand exploit pour les Blancs, qui deviennent ainsi, avec le CS Pétroliers d’Algérie, l’équipe la plus titrée de la compétition.
handball
Photo: Site officiel de Zamalek
Mohamad Mosselhi31-10-2018

Ils en ont rêvé et ils l’ont fait. L’équipe de handball de Zamalek a remporté le Championnat d’Afrique des clubs champions. Et ce, après avoir battu Ahli sur le score de 27 à 25 en finale, qui a eu lieu dimanche 28 octobre dans la capitale ivoirienne Abidjan. Une victoire logique et bien méritée pour Zamalek, qui s’illustre comme l’une des grandes puissances de la discipline sur le continent noir. Avec l’absence des équipes tunisiennes de cette 40e édition, tous les pronostics prévoyaient une finale égyptienne opposant Zamalek à Ahli. Et les deux équipes n’ont pas déçu, se hissant jusqu’en finale sans subir aucune défaite tout au long de leur trajet.

Placés dans le group B, les Blancs ont bien démarré dans la compétition continentale, battant les Marocains de Raja Agadir 31-23, avant de surmonter l’obstacle algérien de CS Pétroliers 31-27. Enfin, ils ont terminé leur mission au premier tour par une victoire contre l’équipe congolaise de la Jeunesse de Kinshasa, 28-24, pour se qualifier pour les quarts de finale à la tête du groupe.

Lors de ce tour, Zamalek a écrasé les Ivoiriens de Red Star 34-21, avant de réaliser une autre victoire contre la Jeunesse de Kinshasa, 30-25, en demifinales pour se qualifier pour la finale contre Ahli.

Zamalek a dominé la finale de bout en bout, prenant l’avantage dans la majorité de la rencontre, avant qu’Ahli n’égalise au score (23-23) pour la première fois à huit minutes de la fin de la rencontre. Mais les Blancs ont rapidement retrouvé le rythme pour remporter la finale 27 à 25. « Notre titre est bien mérité. Nous étions bien préparés pour cette compétition et déterminés à conserver notre titre de champion d’Afrique. Et nous avons accompli notre mission. Je suis très content et je dédie ce titre à nos supporters », a indiqué Ali Hicham Nasr, arrière de l’équipe. Et d’ajouter : « Les nouvelles recrues ont joué un rôle primordial dans notre victoire africaine. Il faut souligner leur rôle, surtout qu’elles ont beaucoup aidé l’équipe dans cette compétition ».

Merci aux nouveaux joueurs

En effet, Zamalek a effectué un recrutement assez important au début de cette saison, avec l’arrivée d’un duo international, soit l’arrière gauche Yehya Al-Dera et le pivot Wessam Nawar. L’absence de joueurs de haut niveau à ces deux postes était une grande lacune auparavant, surtout pour la tactique offensive de l’équipe, qui était complètement concentrée sur l’arrière et prodige de l’équipe Ahmed Al-Ahmar. Maintenant, les équipes adverses ont beaucoup de problèmes face à ce trio offensif talentueux. Ce dernier a marqué près de 80 % des buts de Zamalek lors de la finale de dimanche.

« Je remercie tous les joueurs, surtout les nouveaux venus, pour leurs efforts. C’est important pour eux de commencer leur parcours dans l’équipe avec un titre continental. J’attends beaucoup d’eux durant la période à venir et je suis sûr qu’ils vont être à la hauteur de leur mission », a indiqué Bassem Al-Sobki, directeur technique de Zamalek. Avec le titre de dimanche, Zamalek a égalisé le record de la formation algérienne de CS Pétroliers de l’équipe la plus titrée dans cette compétition continentale, avec 11 titres pour chacune. Un grand exploit pour l’équipe égyptienne, qui cherche à s’installer seule à la tête du continent. Une mission qui ne sera pas difficile pour les Blancs, à condition de conserver cette équipe jeune et talentueuse.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire