Semaine du 14 au 20 novembre 2018 - Numéro 1250
Un mercato très animé
  Habituellement calme et sans saveur, le mercato hivernal s'annonce chaud cette année avec le transfert de l'attaquant d'Enppi Salah Mohsen à Ahli, contre la somme record de 35 millions de L.E.
Un mercato très animé
Mohamad Mosselhi 07-02-2018

L’ailier brésilien de la FC Barcelone Neymar avait quitté son club catalan pour la formation française du PSG contre la somme record de 222 millions d’euros, soit le montant de la clause libératoire de son contrat avec Barcelone l’été dernier. Les Egyptiens ont connu un choc semblable la semaine dernière avec le transfert surprenant de l’attaquant d’Enppi Salah Mohsen (19 ans) pour Ahli, contre la somme de 35 millions de L.E. (environ 2 millions de dollars). Au début de la semaine dernière, Zamalek a été sévèrement critiqué, car il a déboursé 15 millions de L.E. pour recruter le milieu d’Assiouti Mohamad Antar, devenu en l’espace de quelques jours le joueur le plus cher de l’histoire du football égyptien, avant que Mohsen ne le dépasse de 20 millions de L.E. Même Masri, l’équipe qui ne possède pas de grands moyens financiers, a dû dépenser 10 millions de L.E. pour s’offrir les services du milieu de Nasr Islam Issa. « Je demande la coopération de Zamalek pour contrôler le marché des joueurs égyptiens qui a témoigné de beaucoup d’exagération lors des précédentes saisons », avait déclaré Adli Al-Qéi, chef du comité de recrutement à Ahli, avant le mercato d’hiver en décembre dernier. Mais il semblerait que la rivalité entre les deux clubs phare d’Egypte est plus importante que leur désir de contrôler le marché de recrutement.

Un mercato très animé
Mohamad Antar

« Je suis choqué par les prix des joueurs ; il n’y a pas un joueur égyptien qui mérite ces millions ? », déclare Helmi Toulan, ancien entraîneur de Zamalek et actuel directeur technique de Talae Al-Gueich. « Qu’est-ce que ces joueurs ont montré pour mériter ces millions ? », ajoute-t-il. En effet, le milieu d’Assiouti Mohamad Antar a marqué 4 buts et il a offert 5 passes décisives dans ses 17 apparitions avec son équipe avant d’être transféré à Zamalek. Quant à Mohsen, il a été l’auteur de 7 frappes et 2 passes décisives dans 18 rencontres avec Enppi.

Selon Emam Mohamadein, directeur du secteur des juniors à Enppi, il n’y a pas un joueur égyptien qui mérite plus de 10 millions L.E., mais le cas de Mohsen était spécial. Ce dernier a reçu une offre européenne de 2,5 millions de dollars avant son transfert chez les Rouges. Par conséquent, l’administration d’Enppi, qui dépend du ministère du Pétrole, n’avait pas le droit de le vendre avec une somme inférieure à l’offre européenne. Mohamadein fait allusion à l’offre de la formation autrichienne de Rapid Vienne qui a proposé 2,5 millions de dollars pour s’offrir les services de Mohsen qui a rejeté l’offre affirmant que le championnat autrichien « n’est pas à la hauteur de ses ambitions ». « Mohsen est un joueur très talentueux et je suis sûr qu’il va être le meilleur en Egypte dans les quelques prochaines années », déclare Emam Mohamadein. Pour sa part, Adli Al-Qéi défend la transaction de son club, indiquant que même s’il voit que le prix de Mohsen est exagéré, le club a tout à gagner de ce recrutement, surtout que Mohsen avec son grand talent va attirer l’attention des clubs européens à l’avenir.

Conséquences importantes

Pour Abdel-Rahman Magdi, agent de joueurs, le transfert de Salah Mohsen va avoir des répercussions sur le marché des joueurs en Egypte l’été prochain.

« Le transfert de Mohsen va élever le plafond des demandes des clubs qui vont exagérer concernant les prix de leurs joueurs. A mon avis, les transferts de l’été prochain dépasseront les 20 millions de L.E. au lieu des 10 millions que nous avons connus auparavant », indique Magdi. Selon lui, le marché de transfert en Europe a été beaucoup influencé par le transfert record de Neymar et un effet similaire est attendu en Egypte. Avant le choc de Neymar, le milieu français Paul Pogba était le plus cher joueur du monde, après son transfert de la formation italienne de Juventus à la célèbre formation anglaise de Manchester United, contre 105 millions d’euros en l’été 2016.

Un mercato très animé
Salah Mohsen.

Mais après Neymar, Barcelone a dépensé 105 millions d’euros plus un bonus de 40 millions pour faire signer l’attaquant français Ousmane Dembélé de Borussia Dortmund, faisant de lui le deuxième joueur le plus cher dans l’histoire du football à l’époque, derrière Neymar. Mais cet hiver, Barcelone a fait signer le milieu brésilien de Liverpool Philippe Coutinho contre 160 millions (ndlr : Liverpool a fait signer Coutinho de l’Inter Milan en 2013 contre 13 millions d’euros). Mais le problème c’est que le marché des joueurs en Europe est riche de talents, ce qui n’est pas le cas en Egypte qui souffre, selon Magdi, d’un manque de talents. Le Championnat égyptien n’a révélé aucun joueur capable de convaincre Hector Cuper, directeur technique de la sélection nationale, à part le gardien d’Ismaïli, Mohamad Awwad. Il serait étonnant dans ces conditions de voir un joueur égyptien à plus de 20 millions de L.E. Il est évident que l’été prochain sera assez chaud dans le Championnat égyptien.

Qui est Salah Mohsen ?

Les informations sur le jeune attaquant de 19 ans ne sont pas grandes. Il a commencé son trajet avec le football à l’âge de 9 ans, quand il a intégré le centre de formation d’Enppi. Dès son arrivée, il a attiré l’attention de ses entraîneurs avec son grand talent qui ne correspond pas à son âge. « Mohsen est un joueur talentueux, mais son problème c’est qu’il n’est pas puissant physiquement, surtout qu’il évolue au poste d’attaquant qui exige de grandes capacités physiques », indique Karim Khaled, son entraîneur au sein de l’équipe de 13 ans. Son talent et sa rapidité extrême lui ont permis de jouer dans les catégories supérieures avant d’accéder à l’équipe seniors en 2016 quand il avait 17 ans. Au cours de cette saison, il a inscrit 3 buts dans ses 18 apparitions avec l’équipe pétrolière, dont un but somptueux contre Ahli.

Au cours de la saison 2017-2018, Mohsen a marqué 7 buts en 17 rencontres et il a été l’auteur de l’unique but de son équipe contre Ahli, lors de la rencontre qui a témoigné de la victoire des Rouges 4 à 1. Membre régulier des sélections juniors d’Egypte, Mohsen rêve d’une place avec les Pharaons en Russie, mais il doit d’abord faire ses preuves avec Ahli. « Mohsen doit travailler dur à Ahli, afin de réserver une place avec les Rouges. A mon avis, Mohsen sera l’attaquant titulaire des Pharaons à la prochaine Coupe du monde », conclut Emam Mohamadein, directeur du secteur juniors d’Enppi.

Les 10 joueurs les plus chers d’Egypte

Salah Mohsen d’Enppi à Ahli, 35 millions de L.E., en janvier 2018.

Mohamad Antar d’Assiouti à Zamalek, 15 millions de L.E., en janvier 2018.

Mahmoud Abdel-Aziz de Smouha à Zamalek, 15 millions de L.E., en janvier 2018.

Mahmoud Alaa de Wadi Degla à Zamalek, 12 millions de L.E., en juillet 2017.

Mohamad Al-Chami d’Enppi à Zamalek, 11 millions de L.E., en juillet 2017.

Abdallah Gomaa d’Enppi à Zamalek, 11 millions de L.E., en juillet 2017.

Islam Issa de Nasr à Masri, 10 millions de L.E., en janvier 2018.

Mahmoud Hamdi de Talae Al-Gueich à Zamalek, 10 millions de L.E., en juillet 2016.

Marwan Mohsen d’Ismaïli à Ahli, 10 millions de L.E., en juillet 2016.

Mido Gaber de Maqassa à Ahli, 10 millions de L.E., en juillet 2016.



Mots clés:

Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire