Semaine du 16 au 22 août 2017 - Numéro 1188
Omar Al-Guézeiri dit adieu au pentathlon moderne
  Le pentathlon moderne perd l'un de ses athlètes : après 18 ans de compétition, Omar Al-Guézeiri a décidé de mettre un terme à sa carrière.
Omar Al-Guézeiri dit adieu au pentathlon moderne
Doaa Badr09-08-2017

A 32 ans, Omar Al-Guézeiri a décidé de tirer sa révérence au pentath­lon moderne. « Je voulais prendre un an de repos et voilà qu’une année s’est écoulée après les Jeux Olympiques (JO) de Rio de Janeiro en août 2016. Après 18 ans de compétition, j’ai décidé de mettre un terme à ma carrière de pentathlonien de la sélection égyptienne », a déclaré Al-Guézeiri, avant d’ajouter : « Je remercie mon pays, l’Egypte, et je remercie la Fédération égyptienne de pentathlon moderne pour son soutien durant toute ma carrière. Je souhaite le meilleur à tous mes coéquipiers de la sélection nationale ».

Omar Al-Guézeiri a réalisé de grands exploits pour l’Egypte durant son parcours en pentathlon moderne. 2016 a été sa meilleure saison. Lors de la Coupe du monde de Rio, il a remporté sa pre­mière médaille mondiale en décrochant l’argent. Puis, il a réalisé sa meilleure performance aux Mondiaux en terminant 4e en individuel. Enfin, il a décroché la médaille d’or dans la compétition par équipe.

Al-Guézeiri a réalisé son rêve de disputer les JO après avoir terminé 6e au classement olym­pique, décrochant du coup son billet pour Rio. « J’ai fait beaucoup de sacrifices pour réaliser mon rêve et participer aux JO. Aux JO de 2008, j’étais remplaçant de mon frère Amr. Aux JO de 2012, j’étais remplaçant de Yasser Hefni. En 2016, j’ai finalement atteint mon objectif », se réjouit le pentathlonien égyptien.

Une carrière en crescendo

Le niveau de Omar Al-Guézeiri a connu un grand progrès au cours des six der­nières années, grâce à son séjour aux Etats-Unis. Il n’a jamais arrêté de s’entraîner et a aussi assumé la fonction d’entraîneur pour l’épreuve d’escrime. Ainsi, il a notam­ment entraîné son frère Amr et son coéquipier Yasser Hefni, lors de leur stage de préparation aux Etats-Unis.

De son côté, le président de la Fédération égyptienne, Chérif Al-Eriane, a fait preuve de compréhension pour la décision d’Al-Guézeiri. « J’adresse mes meilleurs voeux à Omar dans tout ce qu’il choisira d’entre­prendre. C’était un vrai champion et une idole pour les jeunes athlètes. Il a réalisé de bonnes performances pour l’Egypte et il a aussi connu quelques échecs. Je souhaite qu’il puisse mettre à profit son expérience pour réaliser d’autres succès à l’avenir », a déclaré Chérif Al-Eriane.

Notons que le frère de Omar, Amr Al-Guézeiri, avait lui aussi décidé d’arrêter la compétition, en mars dernier, après une carrière couronnée de succès. Ainsi, la sélection nationale de pen­tathlon moderne se retrouve, pour la première fois depuis une vingtaine d’années, sans un pentathlonien de la famille Al-Guézeiri. Le frère aîné de Amr et Omar, Emad, avait disputé les JO de Sydney en 2000. Adieu à la famille Al-Guézeiri, qui a beaucoup donné au pentath­lon égyptien.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire