Semaine du 20 au 26 septembre 2017 - Numéro 1192
Aboul-Qassem revient en force
  En remportant la médaille d’or au fleuret aux Championnats d’Afrique d’escrime, le vice-champion olympique 2012, Alaaeddine Aboul-Qassem, annonce son retour sur la scène internationale.
Aboul-Qassem revient en force
(Photo : Fédération égyptienne d'escrime)
Doaa Badr14-06-2017

Après une longue absence des podiums internationaux, le vice-champion olympique d’escrime, Alaaeddine Aboul-Qassem a annoncé son retour en force après avoir remporté la médaille d’or en individuel fleuret aux Championnats d’Afrique, du 8 au 12 juin, au Stade du Caire en Egypte. Son parcours à ces championnats a été remarquable. En quarts de finale, il a battu l’Algérien Roman Djitli, sur le score sans appel de 15-6. Puis en demi-finales, il a continué son élan en battant son compatriote, Mohamad Essam, sur le score de 15-5. En finale, Aboul-Qassem s’est emparé de l’or après avoir battu le champion tunisien Mohamad Samadi, sur le score de 15-10. L’Egyptien a révélé un talent extraordinaire durant les rencontres. Il a fait preuve d’une technique de très haut niveau avec des contre-attaques, mais aussi des attaques dangereuses. Son style de jeu et sa technique ont prouvé qu’il reste l'un des meilleurs escrimeurs au monde et qu’il a retrouvé son niveau après sa mauvaise aventure aux Jeux Olympiques (JO) de Rio de Janeiro, où il s’est contenté d’une 11e place après avoir disputé des matchs d’un très haut niveau. En fait, Aboul-Qassem est le premier escrimeur africain, égyptien et arabe à avoir remporté une médaille olympique et à être médaillé d’or aux Championnats du monde juniors. Il a remporté l’or aux Mondiaux juniors 2010 et la médaille d’argent aux JO de Londres 2012. Mais depuis son exploit olympique, il est instable à cause d’une grave blessure à l’épaule, puis une autre blessure au pied.

Nouvelle étape

En février 2014, Aboul-Qassem a entamé une nouvelle étape dans sa carrière en évoluant à Aubervilliers, l’un des meilleurs clubs français. Au début, son niveau était instable, mais avec le temps, il a connu de grands progrès grâce à ses entraîneurs français, Olivier Belnoue et Antonin Buquet. Depuis 2015, il a remporté plusieurs médailles internationales. Et il occupe la 8e place au classement mondial individuel. Parmi ses meilleurs résultats avant les JO de Rio : une médaille d’or aux Championnats d’Afrique 2016, une médaille d’argent au Grand Prix de Cuba 2016 et une médaille d’or aux Jeux africains du Congo 2015.

Après avoir raté le podium olympique aux JO de Rio 2016 en se contentant d’une 11e place, Aboul-Qassem n’a pas perdu beaucoup de temps, et il n’a pas tardé à retrouver son niveau. Deux mois seulement après les JO, il a disputé la Coupe du monde du Caire et a terminé 10e. Puis, en janvier 2017, il s'est classé 11e de la Coupe du monde de Paris (France). En mars 2017, il a continué sa série de bons résultats en terminant 9e du Grand Prix de Californie. Enfin, il confirme son progrès en remportant la médaille d’or aux Championnats d’Afrique. Grâce à ses bons classements, Aboul-Qassem occupe la 13e place au classement mondial.

A 26 ans, Aboul-Qassem ne cesse de surprendre ses fans. Après chaque échec, il revient avec plus de force, de confiance et de certitude. Il prouve qu’il est encore l'un des meilleurs escrimeurs au monde et qu’il est capable de réaliser de nouveaux exploits. « Cette médaille d’or obtenue aux Championnats d’Afrique est mon 6e titre africain. D’autres médailles viendront », déclare le jeune fleuriste.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire