Semaine du 13 au 19 septembre 2017 - Numéro 1191
Mounira Al-Mahdiya
 
Mounira Al-Mahdiya
Mounira Al-Mahdiya
15-03-2017

Mounira Al-Mahdiya (1885-1965) est une chanteuse égyptienne qui marqua l’histoire de la musique et fut considérée comme la plus grande diva égyptienne de l’entre-deux-guerres. Celle que l’on surnomme « la sultane de la chanson » a fait ses études dans une école religieuse française. A sa sortie du couvent, Mounira Al-Mahdiya tente de percer dans le milieu musical et se produit dans les petits cafés d’Alexandrie. Mounira Al-Mahdiya rejoint le théâtre de Aziz Eid et apprend les techniques du jeu tout en développant ses capacités de chanteuse lyrique. Le grand public découvre Mounira Al-Mahdiya pour la première fois à l’affiche du film de Hassan Al-Emam, La Sultane de la chanson.

C’est de là que vient le surnom de la cantatrice qui se place avec ce rôle comme la première actrice égyptienne musulmane à apparaître à l’écran. Mounira Al- Mahdiya charme également le public grâce à ses prestations dans des opérettes populaires ainsi que dans le fameux Opéra italien. Mounira Al-Mahdiya est une source d’inspiration indéniable pour d’autres femmes artistes telles que Aziza Amir, Fatma Rochdi ou encore Bahiga Hafez. Pour ces femmes, elle représente la femme égyptienne indépendante qui vit pour son art et sa passion. En 1935, grâce au film Al-Ghandourah (la coquette), la carrière de Mounira Al-Mahdiya est à son apogée et l’artiste ne compte plus le nombre d’admirateurs et d’admiratrices qui l’adorent de par le monde, toutes classes sociales confondues. En 1926, elle obtient un prix d’excellence ainsi qu’une médaille de mérite de première classe en 1960.

Elle ne trouva de successeur à la mesure de son talent que bien des années plus tard dans la personne d’Oum Kalsoum.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire