Semaine du 22 au 28 mai 2019 - Numéro 1276
Dubaï, capitale du divertissement
  Avec ses îles artificielles, ses gratte-ciels et ses parcs d’attraction, Dubaï se pose aujourd’hui comme l’une des destinations touristiques les plus fascinantes de la région arabe. Tournée.
Dubaï, capitale du divertissement
Chérine Abdel-Azim08-05-2019

De notre envoyée spéciale —

Dès que l’on mentionne la ville de Dubaï, on pense immédiatement à Borg Khalifa, aux gratte-ciels à l’architecture hilarante et à l’allure futuriste, aux voitures de luxe, aux centres commerciaux et aux derniers cris de la mode italienne, française et anglaise. On pense aussi à la forte humidité et à la chaleur atroce de l’été qui empêchent parfois les touristes de Dubaï, partir en promenade dans les rues.

Mais cette ville magique n’est plus ce stéréotype dont tout le monde parle. Dubaï n’est plus seulement la destination des richissimes hommes d’affaires, ni le lieu des conférences internationales et du shopping. Elle est aujourd’hui le numéro un du tourisme du divertissement et d’animation dans la région arabe et le point d’attraction de familles de tous les niveaux. Une escapade de quelques jours loin de ce stéréotype connu nous permet d’explorer la ville.

Début de la tournée

Dubaï, capitale du divertissement

Il est minuit. Le pilote de l’avion annonce l’atterrissage à l’aéroport international de Dubaï, l’un des plus grands de la région arabe. Comme d’habitude, l’aéroport est encombré, et les passagers sont obligés de faire un trajet d’une demi-heure en bus pour se rendre au bâtiment de l’aéroport. La raison ? Les travaux d’extension de l’aéroport se déroulent d’arrache-pied en prévision du plus grand événement attendu à Dubaï l’année prochaine : l’Expo 2020. Les procédures d’arrivée terminées, on prend un taxi pour arriver dans la région de Gabal Ali, notre lieu de séjour, situé à presque une heure de Dubaï. Mais, à notre surprise, on ne séjourne pas dans un hôtel, mais dans une station de vacances. La station est construite sur un très vaste terrain avec des piscines, des jardins et des jeux pour enfants.

On y arrive à 3h. Et il est temps de se reposer quelques heures avant de commencer le programme de la visite.

9h. On se prépare pour commencer notre tournée. Surprise : il n’y a pas de voiture pour nous accompagner ! Notre guide nous apprend qu’on va aller à pied à notre destination. Il s’agit de Riverland, un parc situé non loin de la station de vacances. Nous longeons la corniche et nous arrivons à un lac avec des ponts en bois pour les piétons, entourée de restaurants et de cafés. Le décor est passionnant, et les couleurs sont vivantes et joyeuses. Riverland est un ensemble de 4 parcs d’attraction.

Nous commençons par Bollywood. Comme son nom l’indique , c’est un village indien. On y est accueilli à coups de tambours. A l’entrée du parc se dressent deux énormes statues d’éléphants colorées. Une dizaine de danseuses indiennes reçoivent, avec leurs costumes traditionnels, les visiteurs. Les danseuses présentent des danses folkloriques et les visiteurs du village participent à la danse. Une atmosphère magique.

Dubaï, capitale du divertissement
Legoland.

Les chansons indiennes se font entendre un peu partout. Le visiteur est transporté à Bollywood, la célèbre cité cinématographique indienne. Il y a ici des jeux et des spectacles en trois dimensions (3D) adaptés à tous les membres de la famille. Les restaurants indiens remplissent également le parc et offrent des plats indiens délicieux. Pour se sentir vraiment en Inde, un studio permet aux touristes de visiter des répliques de sites indiens célèbres comme le Taj Mahal et d’y prendre des photos.

A quelques pas de Bollywood se trouve le parc de Legoland, qui porte le nom du jeu le plus connu au monde le Lego. Ce parc est unique dans la région arabe et il est aussi le 7e plus grand parc au monde. Il accueille les enfants de 2 à 12 ans. Il comprend 40 jeux interactifs et offre des spectacles amusants. Là, se trouvent des répliques des sites antiques et touristiques les plus célèbres au monde. On peut faire le tour du monde en quelques minutes. Pour faire plaisir aux enfants, les boutiques qui vendent des jeux, des tee-shirts et des souvenirs se trouvent partout dans le parc. Il y a des restaurants de fast-food et des camions qui vendent des bonbons et du maïs soufflé pour la famille.

Notre troisième station est Motion Gate Dubai. Là, l’ambiance est différente. Pendant quelques heures, le visiteur est comme transporté à Hollywood. Et ce, grâce à des jeux inspirés des célèbres films diffusés récemment. Là, les jeux sont plus dangereux. Ils stimulent l’adrénaline. On entend les cris des grands et des petits devant chaque jeu.

Après ces heures de peur et d’attraction, le moment est venu pour se reposer. Où ? Au parc IMG construit sur 1,5 million de m2 à peu près, l’équivalent de 28 stades de football. Ce jardin accueille les visiteurs avec des répliques géantes de dinosaures qui bougent et qui font du bruit, rappelant ainsi le film américain Jurassic Parc. Le visiteur trouve des magasins qui vendent des souvenirs de ce film. Ce parc, capable d’accueillir près de 20 000 visiteurs par jour, est aménagé de façon à ce qu’ils ne souffrent jamais de l’encombrement. 12 écrans y projettent des films en trois dimensions.

Face à la diversité des jeux et le grand nombre d’activités que le visiteur peut faire dans ces 4 endroits, et aussi l’impossibilité de jouer à tous les jeux le même jour, il existe un billet annuel et familial que le visiteur peut acheter pour visiter le parc plusieurs fois pendant l’année.

Un autre genre de divertissement

Dubaï, capitale du divertissement

Ce n’est pas tout. Pour satisfaire tous les goûts, Dubaï a construit de nouveaux parcs aquatiques à différents endroits. Pour s’y rendre, il faut prendre la voiture et avoir un maillot de bain.

Dans le nouveau quartier touristique de La Mer se trouve Lagouna Water Parc, formé de 10 jeux adaptés à tous les âges. Parmi ces jeux une promenade familiale en bateau qui glisse à travers des pentes pleines de surprises. Et avec chaque surprise des caméras qui prennent des photos en se mouillant et en criant.

Un peu plus loin et à l’un des endroits les plus chers de Dubaï, Borg Al-Arab, se trouve le parc de Wild Wadi. Ici, l’atmosphère est différente. L’entrée est construite en forme de cave. Tous les jeux et le décor à l’intérieur sont inspirés du caractère de Goha, l’une des personnalités les plus célèbres du patrimoine arabe. Ce parc est formé de 30 jeux, de même que des zones de natation. Le dernier aquaparc se trouve tout près du projet du palmier Atlantis. Dès l’entrée, et en entendant les cris des visiteurs, on constate que les jeux ici sont différents, en fait, plus dangereux, surtout le jeu qui consiste à glisser d’une hauteur de 27 m dans des tunnels transparents entourés de requins.

Où sortir le soir ?

Loin des tenues décontractées, des shorts et des maillots de bain, et en tenue officielle, le visiteur peut se rendre au théâtre Habtour City au centre-ville. Là, des robes décolletées, des minijupes, des vestes et l’odeur des parfums de marque transportent le visiteur de Dubaï dans une autre atmosphère d’élégance et d’attraction. Il s’agit du spectacle de cirque et des acrobates intitulé La Perle du metteur en scène Franco Dragone. Un spectacle de gloire, d’attraction et d’élégance qui utilise la technologie moderne et les effets sonores avec 65 danseurs et danseuses venant de 23 pays différents. Tout ce monde présente un tableau éblouissant pendant 90 minutes.

En fait, ces lieux d’attraction sont l’autre face de Dubaï qui change d’une année à l’autre, et qui est toujours en course, afin d’être toujours le numéro 1 non seulement parmi les pays arabes, mais aussi dans le monde entier. Un plan de développement qui se réalise jour après jour, afin de devenir le point de mire de personnes de différents goûts, âges et niveaux. Dubaï cherche à devenir le numéro 1 dans tous les secteurs du tourisme : le divertissement, le shopping et le tourisme des conférences.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire