Semaine du 11 au 17 juillet 2018 - Numéro 1233
Les touristes français de retour en Egypte
  Le tourisme égyptien est en nette progression sur le marché français. Une croissance qui devrait se confirmer au cours des prochains mois.
Les touristes français de retour en Egypte
Les sites balnéaires en Egypte attirent de plus en plus les Français.
Dalia Farouq06-06-2018

Avec une hausse de plus de 250 % des voyages de touristes français à destination de l’Egypte au premier trimestre de 2018 par rapport à l’année dernière, le tourisme français vers le pays des pharaons a repris des couleurs. « En fait, cette hausse a commencé l’année dernière. Le taux de croissance du tourisme français vers l’Egypte est désormais à 3 chiffres. 2018 sera l’année de la reprise totale du tourisme français en Egypte », explique Adel Al-Masry, directeur de l’Office de tourisme égyptien à Paris. 140 000 Français ont visité l’Egypte en 2017, soit une hausse de 146 % en comparaison avec 2016. « De mes entretiens avec nos partenaires en France, j’ai senti qu’il y a une grande amélioration dans les réservations de voyages pour l’Egypte. Selon les voyagistes français, l’Egypte est revenue au top 10 des destinations touristiques les plus prisées par les Français », se réjouit Al-Masry. Selon Adel Zaki, propriétaire d’une agence de voyage travaillant sur le marché français, la roue a recommencé à tourner l’année dernière sur le marché français. « Cette roue retrouvera sa force cette année, surtout après que le Quai d’Orsay aura mis à jour la carte sécuritaire du Sinaï, notamment Charm Al-Cheikh, qui est devenue une zone sûre », se félicite Adel Zaki. Les touristes français, connus par leur égyptomanie, se sont orientés ces dernières années vers les sites balnéaires de l’Egypte, surtout celui de la mer Rouge. Cela ne signifie pas qu’ils ont négligé les croisières sur le Nil ou les itinéraires touristiques culturels qui commencent au Caire. « Les voyages à destination de Charm Al-Cheikh devraient fortement augmenter l’hiver prochain », reprend Zaki. Amgad Yousri, voyagiste opérateur travaillant sur le marché français, est également optimiste sur l’avenir du tourisme français en Egypte. « L’Egypte est toujours adorée par les Français. Beaucoup de tour-opérateurs de nos partenaires français misent sur le pays des pharaons. Il y a des lieux en Egypte que l’on ne trouve pas ailleurs. Mais les stations balnéaires de la mer Rouge attirent un grand nombre de Français, surtout les jeunes, amateurs de plongée, de divertissement et de détente. En outre, les prix compétitifs des séjours en Egypte sont devenus un atout de plus pour le tourisme en Egypte ».

Pour sa part, Mohamad Noureddine, membre de la Chambre des agences de voyages, souligne que la campagne de promotion du tourisme égyptien lancée en France l’année dernière se poursuit. Elle met l’accent sur l’héritage historique de la civilisation pharaonique, les sites classés sur la liste du patrimoine mondial par l’Unesco, ainsi que l’inauguration du Grand Musée du Caire prévue pour la fin de cette année, à proximité des pyramides de Guiza. « C’est une campagne réussie, surtout si l’on prend en considération les bonnes recettes du tourisme français en Egypte en 2017. Cette année, nous nous adressons à un touriste français classique friand de culture égyptienne et une génération jeune qui privilégie le balnéaire », conclut Noureddine.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire