Semaine du 18 au 24 octobre 2017 - Numéro 1196
Memphis, retour sur les splendeurs d’antan
  La nécropole de Memphis à Mit-Rahina vient d'être réaménagée et dotée d'un itinéraire en huit étapes pour les visiteurs. Présentation.
Memphis, retour sur les splendeurs d’antan
La statue couchée de Ramsès II. (Photo : Nasma Réda)
Nasma Réda04-10-2017

La zone archéologique de la ville de Memphis, ancienne capitale de l’Egypte pharaonique, située entre la nécropole de Saqqara et celle d’Aboussir à Mit-Rahina, a beaucoup souffert de la croissance démographique. En vertu d’un accord signé entre l’Egypte et les Etats-Unis, l’Association américaine de recherche sur l’Egypte antique (AERA, Ancient Egypt Research Association), un projet de réaménagement de cette zone a été lancé sur ce site en 2015. « Avec une aide de 9,2 millions de L.E. fournie par l’USAID (l’Agence américaine pour le développement international), nous avons pu lancer ce projet en collaboration avec l’Université de York et le ministère égyptien des Antiquités », explique Mark Lehner, directeur de l’association. Il souligne que l’équipe de travail a mis en place un nouveau circuit qui comprend huit sites dont la chapelle de Ramsès II et le temple d’Hathor. Celui-ci se termine par un musée en plein air (voir encadrés). « De nouveaux panneaux et pancartes explicatifs ont été placés tout au long du circuit. L’association a également construit des lieux de repos et des toilettes sur place », indique Lehner. Cette nouvelle signalisation est plus détaillée et permettra aux visiteurs d’apprendre davantage sur l’ancien site de Memphis.

Les systèmes d’éclairage et de surveillance ont été renouvelés, et un site Web appelé Memphis Egypt a été lancé en anglais et en arabe, pour donner des informations détaillées sur la nécropole. Des brochures ainsi que des livrets explicatifs ont été imprimés pour assurer la promotion touristique de la région. « 89 jeunes archéologues égyptiens ont assisté, pendant deux ans, à quatre stages de gestion sur le patrimoine culturel de Mit-Rahina », affirme Ayman Achmawi, chef du secteur des antiquités égyptiennes au ministère des Antiquités. Selon le directeur de l’association, « ces jeunes inspecteurs nouvellement formés transmettront leurs connaissances et leurs expériences. Nous sommes très heureux de travailler sur ce projet important pour conserver la ville ancienne de Memphis », dit-il. En fait, l’AERA et ses partenaires ne se sont pas contentés de mettre en place un circuit de visite, mais ils ont également réaménagé les sites antiques les plus importants de Memphis.

Coopération égypto-américaine

Memphis, retour sur les splendeurs d’antan
L'entrée principale du circuit du site. (Photo : Nasma Réda)

En fait, nombreux sont les visiteurs qui s’arrêtent brièvement pour voir le musée en plein air et son jardin à Mit-Rahina, mais très peu d’entre eux ne sont pas au courant de l’existence des autres vestiges qui s’y trouvent. « Ce circuit va rendre tous les vestiges de la région accessibles à la visite comme le temple d’Hathor et la chapelle de Séti 1er », souligne Achmawi, qui assure que « ce projet est le fruit d’une coopération entre l’Egypte et les Etats-Unis dans le domaine archéologique. Les Américains ont travaillé aussi dans différentes régions d’Egypte, comme Louqsor, Sohag, la mer Rouge », reprend-il.

Pour sa part, le ministre des Antiquités, Khaled Al-Anani, a assuré lors de l’inauguration du projet que l’Egypte encourage toute coopération pour préserver le patrimoine unique du pays. Avis partagé par le chargé d’affaires de l’ambassade américaine, Thomas Goldberger. Celui-ci a déclaré que ce projet était un bon investissement. « Les Etats-Unis s’engagent à poursuivre le partenariat avec le ministère des Antiquités pour préserver le patrimoine culturel de l’Egypte et pour encourager le tourisme », affirme-t-il. Memphis accueillera ses visiteurs de 8h à 16h. Le billet d’entrée coûtera 40 L.E. Une autre bonne nouvelle annoncée par le ministre des Antiquités est que « les fouilles archéologiques dans cette importante région, suspendues depuis 2004, reprendront prochainement ».




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire