Semaine du 22 au 28 mai 2019 - Numéro 1276
Ismaïliya fait peau neuve
  Les projets inaugurés le 5 mai par le président visent avant tout à développer le Sinaï et l’est du Canal de Suez ainsi qu’à améliorer la qualité de vie des habitants. Focus sur les plus importants.
Ismaïliya fait peau neuve
Al-Sissi attentif aux explications sur la nouvelle ville.
Racha Darwich08-05-2019

La ville d’Ismaïliya Al-Guédida

C’est sur une longueur de 11 km sur la rive du Nouveau Canal de Suez qu’a été construite la nouvelle cité d’Ismaïliya Al-Guédida, l’un des plus importants projets de développement du Sinaï. Avec 3 310 immeubles et 1 220 villas, la nouvelle cité présente un total de 52 000 logements sur une superficie de 2 828 feddans répartis sur 6 quartiers pouvant assimiler plus de près de 250 000 personnes. La cité construite selon le même style architectural que la ville d’Ismaïliya présente 4 niveaux de logements appropriés à toutes les classes sociales. Le projet est divisé en 5 phases. Ce sont les deux premières qui ont été inaugurées dimanche 5 mai, elles comptent 32 000 logements que le ministère du Logement soumettra au public prochainement. 184 compagnies égyptiennes employant près de 15 000 ingénieurs et ouvriers ont pris part à la construction de la ville. A eux s’ajoute une main d’oeuvre de 60 000 personnes.

Afin d’encourager les citoyens à venir s’installer dans la nouvelle cité, celle-ci a été équipée d’écoles, de centres médicaux, de clubs, de commerces, de mosquées et d’églises, ainsi que d’un complexe de police. Il est même prévu d’y installer une université. Dans le but de créer une ville entièrement viable qui réponde aux besoins des jeunes, trois clubs sportifs et sociaux ont été construits au sein de la ville. Bien plus, il s’agit de la première ville au niveau de la République qui réalise une entière accessibilité pour les handicapés.

Outre la ville d’Ismaïliya Al-Guédida, de nouvelles villes sont construites dans le même cadre de l’exécution du plan stratégique pour la création de nouvelles agglomérations urbaines avec une structure développée qui contribue au transfert de la densité démographique de la Vallée et du Delta du Nil vers le Sinaï. Il s’agit d’Al-Salam à l’est de Port-Saïd pouvant assimiler 1,15 million d’habitants, Rafah Al-Guédida qui regroupe 10 016 logements, 400 maisons bédouines et des bâtiments de services pouvant assimiler 150 000 personnes et la ville de Bir Al-Abd Al-Guédida sur le lac d’Al-Bardawil pouvant assimiler 50 000 personnes.

Réaménagement de la Corniche d’Ismaïliya et nouveau marché aux poissons

Dans le cadre du développement de la ville d’Ismaïliya, la corniche et la promenade touristique du lac d’Al-Sayadine ont été complètement réaménagées sur une longueur de 2,150 km et une largeur variant entre 95 et 110 m. Sur la promenade a été créée une zone piétonne ainsi qu’une voie consacrée aux vélos. Sans oublier les aires de loisirs : restaurants, cafétérias, pergolas, sièges, ainsi que le plus grand centre commercial de la région construit sur une superficie de plus de 7 000 m2.

A quelques mètres de la corniche a été construit le nouveau marché des poissons sur la route Amara Al-Siyahi-les plages, avec un coût total de 44 millions de L.E., pour remplacer l’ancien marché qui se trouvait au centre de la ville d’Ismaïliya et dont se plaignaient les habitants à cause du chaos qui y régnait et des égouts qui débordaient tout au long de l’année. Le nouveau marché est construit sur une superficie de 7 200 m2 renfermant 20 magasins pour la vente en gros, 160 partitions pour les petits vendeurs, 16 cafétérias de deux étages chacune et des restaurants. Des usines pour la production de la glace et la transformation des restes des poissons en fourrage sont aussi annexées au marché.

Une station géante d’eau potable à Fédico

Dans le cadre de la nouvelle stratégie pour l’amélioration du niveau des services de l’eau potable et du drainage sanitaire dans le Sinaï, une station géante pour l’eau potable a été inaugurée à Fédico d’une capacité de 70 000 m3/jour pour servir la nouvelle ville d’Ismaïliya Al-Guédida et ses futures expansions à l’est du canal ainsi que les villages des lacs amers. Une station pour le traitement des eaux usées a également été inaugurée, elle est équipée de systèmes de pointe de traitement avec une capacité de production de 60 à 120 m3/jour d’eau pouvant être utilisés dans l’agriculture et l’irrigation des surfaces vertes des diverses phases d’Ismaïliya Al-Guédida. Dans ce même contexte, l’Etat avait tenu à améliorer les compétences des stations existantes de traitement des eaux du drainage sanitaire et la création de nouvelles stations de dessalement de l’eau dans le Sinaï et les villes du Canal de Suez. C’est ainsi que deux nouvelles stations de dessalement sont entrées en service depuis juin 2018, l’une à Al-Thor d’une capacité de 30 000 m3/jour et l’autre à Al-Galala d’une capacité de 150 000 m3/jour, alors que les travaux se poursuivent dans les stations de Taba et de Ras Meleb. Dans le cadre du traitement des eaux du drainage sanitaire, l’Etat oeuvre actuellement au développement de la station de Bahr Al-Baqar où les travaux se termineront en avril 2021 pour produire 5 millions de m3/jour qui seront utilisés pour la bonification de 330 000 feddans à l’est du Canal de Suez avec un coût supplémentaire de 2,5 milliards de L.E. pour le transfert de l’eau à travers deux tunnels sous le canal de l’ouest vers l’est, en plus des extensions du drainage sanitaire dans la ville d’Al-Thor.

Le nouveau club Ismaïli

Ismaïliya fait peau neuve
Le nouveau club : un atout pour les habitants d'Ismaïliya.

Créé en 1924, le club Ismaïli ne possédait en tout et pour tout qu’un stade de football. Aujourd’hui, le nouveau club est construit sur une superficie de 30 feddans, soit près de 120 700 m2 regroupant deux terrains de football aux normes internationales, l’un en gazon naturel et l’autre en gazon artificiel, 4 piscines, 2 courts de tennis, 4 terrains de futsal, 4 terrains en acrylique et une salle de jeu recouverte. Il comprend également un bâtiment pour les activités sociales, un parc de jeu pour enfants, un restaurant, une salle de cérémonie, des cafétérias et une mosquée. « Le rêve des habitants du gouvernement a été réalisé. Il s’agit d’un projet sportif colossal », a déclaré le ministre de la Jeunesse et des Sports au cours de l’inauguration.

Les tunnels d’Ismaïliya en 10 points :

— La longueur des tunnels atteint 5 820 m chacun.

— Leur profondeur atteint 70 m sous terre et 53 m sous le Canal de Suez.

— Les tunnels portent deux allées d’une largeur de 3,70 m chacune.

— Le diamètre extérieur du tunnel atteint 12,6 m et le diamètre intérieur 11,4 m.

— La vitesse maximale de 60 km/h est contrôlée par radar.

— La durée du passage de l’est à l’ouest du canal est de 15 à 20 minutes.

— 10 points de contrôle à l’entrée de chaque tunnel utilisent les technologies de pointe pour réduire la durée du contrôle de chaque véhicule à moins de 10 minutes. Quatre pour les voitures privées, 6 pour les poids lourds et les autobus.

— Les portails du passage se trouvent à plus de 2 500 m du corps du tunnel.

— Les tunnels sont équipés de deux systèmes d’extinction des incendies, l’un automatique et l’autre manuel représenté par de petites unités d’extinction installées tous les 50 m.

— Ils ont été construits par une main-d’oeuvre à 97 % égyptienne et 3 % seulement étrangère dans les spécialisations rares.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire