Semaine du 12 au 18 décembre 2018 - Numéro 1254
Un défi au terrorisme
  Commémorant le premier anniversaire de l’attentat contre la mosquée d’Al-Rawda, à Bir Al-Abd au Sinaï du Nord, le ministre des Waqfs, Mohamad Mokhtar Gomaa, et le gouverneur du Sinaï du Nord, le général Mohamad Choucha, accompagnés de plusieurs députés du Sinaï et d’officiers de l’armée, ont assisté, le 24 novembre, à la prière hebdomadaire du vendredi à la mosquée d’Al-Rawda après sa restauration.
Un défi au terrorisme
May Al-Maghrabi28-11-2018

Cette mosquée a été la cible, le 24 novembre 2017, d’un attentat terroriste qui a fait 305 morts. Il s’agissait de la première attaque terroriste contre une mosquée, mais aussi la plus meurtrière au monde depuis les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats- Unis. Lors du sermon du vendredi, le ministre des Waqfs a indiqué que la tenue de la prière dans cette mosquée, prise pour cible par les terroristes, était un acte symbolique et un message selon lequel l’islam est l’art de la vie et non pas l’art de la mort.

« L’islam prône la vie, la paix et la construction et non pas la mort et la destruction », a déclaré Gomaa. Par ailleurs, il a remercié les forces armées et la police pour leurs efforts dans la lutte contre le terrorisme qui vont en parallèle avec le développement de la péninsule. A l’issue de l’attentat d’Al-Rawda, un plan global de développement de ce village, a été mis en place. Le général Mohamad Choucha, gouverneur Sinaï du Nord, a posé, vendredi, la pierre angulaire du centre de jeunesse d’Al-Rawda d’un coût de 7,5 millions de L.E. Il a de même livré aux habitants du village 135 maisons sur 762 qui devront être construites et rénovées. Ces travaux, dont 50 % ont été achevés, selon le gouverneur, sont financés par le gouvernement, en coopération avec l’institution d’Al-Azhar, des hommes d’affaires et des ONG. Par ailleurs, 35 millions de L.E. ont été consacrées à la rénovation des réseaux de drainage sanitaire et d’eau potable au village, alors que les routes du village ont été pavées et entretenues. Et ce, au moment où les travaux vont bon train pour achever la nouvelle ville de Bir Al- Abd, à 40 km du village d’Al-Rawda, qui a été aussi à maintes reprises visée par des actes terroristes. La première phase de la nouvelle ville de Bir Al-Abd se compose de 5 000 unités résidentielles, d’espaces verts, d'une école et d'un hôpital de quatre étages qui devra être inauguré d’ici quelques mois.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire