Semaine du 22 au 28 mai 2019 - Numéro 1276
Ramsès II retrouve ses têtes perdues
 
Ramsès II retrouve ses têtes perdues
Nasma Réda09-01-2019

Deux têtes appartenant à des statues colos­sales du roi Ramsès II dans le temple de Louqsor ont été déposées la semaine dernière à leur emplacement d’origine. Celles-ci étaient situées depuis leurs découvertes au XXe siècle dans le parterre de la grande cour de Ramsès II. Chaque tête pèse environ 250 kg. « Le fait de les poser sur des colosses de 7 m de hauteur était un grand défi pour les restaurateurs », souligne Mohamad Hussein, directeur général de restauration du temple de Louqsor, ajoutant que cette opération d’anastylose des têtes exi­geait une main-d’oeuvre habile pour les poser sans intervention technique ou de lourdes machines. « Il y avait de profondes fissures dans le visage des statues, on a réussi, avec des matériaux semblables à l’original, de remplir le vide et de reconstituer les têtes », explique Hussein. Ce projet d’anastylose a débuté il y a six mois. Selon, Moustapha Waziri, secrétaire général du Conseil Suprême des Antiquités (CSA), il est probable que ces statues aient été détruites et dépourvues de leurs têtes lors du règne perse du roi Cambyse II (529-522 av. J.-C.), qui a conquis l’Egypte en 525 et a régné comme pharaon. La grande cour de Ramsès II est de 57 m de long et 50 m de large. Elle ren­ferme une double rangée de 74 colonnes lisses à chapiteaux papyriformes fermés, entre les­quelles se dressent 11 colosses en granit noir appartenant à Ramsès II (1279-1213 av. J.-C.) et à Aménophis III (1390-1353 av. J.-C.). « Les experts égyptiens sont habitués et sont expéri­mentés non seulement à la restauration des statues colossales, mais aussi au travail d’anastylose pour rendre aux monuments leur aspect d’autrefois, surtout après leur expé­rience réussie du rassemblement des deux sta­tues debout toujours du roi Ramsès II devant le premier pylône du temple de Louqsor en avril 2017 et 2018 », conclut Waziri.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire