Semaine du 13 au 19 mars 2019 - Numéro 1266
Louqsor s’équipe pour accueillir les visiteurs handicapés
  Le ministère des Antiquités vient d'achever la deuxième phase des travaux d’aménagement des allées des temples de Karnak en y introduisant notamment des rampes. Objectif : faciliter leur accès aux personnes à mobilité réduite.
Louqsor s’équipe pour accueillir les visiteurs handicapés
(Photo : Reuters)
Nasma Réda09-01-2019

Louqsor, De notre envoyée spéciale —

Des chaises roulantes cir­culant dans les allées des temples de Karnak. Jusque-là inimagi­nable, cette scène fera désormais partie du tableau de l’un des plus beaux sites d’Egypte. Après huit mois de travail, et dans le cadre d’un projet lancé par le ministère des Antiquités visant à réaménager les sites archéologiques pour les rendre accessibles aux visiteurs à mobilité réduite, toutes les allées des temples de Karnak ont été pavées avec de nouvelles pierres. « Après avoir terminé les travaux de dallage dans l’endroit du par­king, le chemin des béliers et l’en­trée du temple, on a commencé, il y a quelques mois, à enlever les petites pierres dans les couloirs des temples pour les daller, on a aussi couvert les rampes sablonneuses par de grands blocs lisses pour faciliter le déplacement des chaises roulantes des personnes à mobilité réduite », explique Moustapha Al-Saghir, directeur des temples de Karnak, le plus grandiose et le plus complexe des ensembles religieux de l’Egypte Ancienne.

Ce projet entamé par le ministère des Antiquités est fait en coopéra­tion avec l’ONG Helm (rêve). Il vise également à réhabiliter le musée et le temple de Louqsor dans le cadre de l’initiative « Partez », ciblant le tourisme des personnes à mobilité réduite. « Il s’agit de la première réalisation concrète résultant de la collaboration entre le ministère des Antiquités et l’ONG Helm, pour rendre le patrimoine culturel facile­ment accessible aux handicapés ainsi qu’aux personnes âgées », assure Moustapha Waziri, secrétaire général du Conseil Suprême des Antiquités (CSA), ajoutant que le travail continuera dans toutes les allées du temple. En plus des allées, des pancartes explicatives à la hau­teur des handicapés seront placées convenablement et le secteur du tourisme y adaptera des services spéciaux pour leur confort comme des places de repos.

En fait, l’Organisation Mondiale de Tourisme (OMT) cherche à rendre accessibles toutes les installations, produits et services touristiques, qui devraient être une composante cen­trale de toute politique de tourisme durable, et ce, d’autant plus que, d’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 15 % de la popula­tion mondiale (soit 1 milliard de personnes) souffrent d’un handicap. « Les touristes en handicap peuvent atteindre plus de 10 % du total des touristes visitant l’Egypte. Il y a de grandes opportunités pour promou­voir ce genre de tourisme en Egypte, vu l’intérêt accordé par l’Etat aux personnes souffrant d’un handicap de manière générale », souligne Mohamad Osmane, vice-président de la Chambre des compagnies tou­ristiques à Louqsor qui a apprécié cette étape d’aménagement des sites archéologiques, faite par le minis­tère des Antiquités, et qui devra être suivie d’assurer la prise en compte des recommandations de l’OMT en faveur d’un tourisme accessible à tous par la sensibilisa­tion des guides touristiques et les travailleurs dans le secteur du tou­risme et des antiquités.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire