Semaine du 22 au 28 mai 2019 - Numéro 1276
Badi-Bastet repose dans la tombe de Karabasken
  La tombe de Badi-Bastet, quatrième prêtre du dieu Amon, vient d'être découverte près de Louqsor. Elle se trouve dans le tombeau de Karabasken, un haut dignitaire de la XXVe dynastie.
Badi-Bastet
Les inscriptions montrant le vizir au-dedans de la tombe découvert à Assassif.
Nasma Réda16-09-2015

La mission archéologique égypto-américaine, opérant sur un site se trouvant du côté sud d’Assassif, près de Louqsor, a mis au jour un tombeau exceptionnel remontant à la XXVIe dynastie, dite aussi période saïte, du nom de la ville de Saïs dont est originaire la dynastie (664-525 av. J.-C.).

Il s’agit de la tombe du vizir de Haute-Egypte de l’époque, appelé Badi-Bastet. « Je suis ravi de cette découverte qui jettera la lumière sur les mystères des moyens de construction et d’architecture des tombes des hauts responsables pendant la période saïte, en particulier lors de la XXVIe dynastie. C’est aussi assez rare de retrouver à cet endroit une tombe d’un haut dignitaire », se félicite Mamdouh Al-Damati, ministre des Antiquités. Il ajoute que, d’après les études préliminaires des inscriptions et des titres se trouvant sur le tombeau, Badi-Bastet serait l’un des neveux de Babasa, un noble de la XXVe dynastie dont la tombe se trouve à l’est d’Assassif.

Le directeur du département des antiquités pharaoniques, Mahmoud Afifi, précise que cette tombe se trouve à l’intérieur de la tombe de Karabasken qui était le gouverneur de Thèbes et quatrième prêtre du dieu Amon lors de la XXVe dynastie. Selon les archéologues de la mission dirigée par Elena Pischikova, Badi-Bastet aurait réutilisé pour lui-même la tombe de Karabasken. Mahmoud Afifi indique aussi que plusieurs peintures ont été faites spécialement pour Badi-Bastet.

Le projet de conservation du sud d’Assassif a commencé en 2006, lorsque cette même mission a découvert les tombes de Karabasken, de Karakahamun et d’Irtieru. Ces tombes n’avaient alors jamais été correctement nettoyées, étudiées ou restaurées. Ce n’est que depuis 2006 que l’équipe égypto-américaine de South Assassif Conservation Project s’intéresse à ces tombes.

« Badi-Bastet pourrait être enterré au fond d’un puits à l’intérieur de la chambre funéraire principale de la tombe de Karabasken », suggère la directrice de la mission, Elena Pischikova. Elle affirme que la poursuite du déblayage des différents recoins de la tombe révélera certainement davantage de surprises.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire