Semaine du 12 au 18 septembre 2018 - Numéro 1241
Dossier
Les affrontements entre milices, qui ont secoué pendant une semaine la capitale libyenne, Tripoli, avant qu’un cessez-le-feu n’ait été conclu le 4 septembre, ont dévoilé la fragilité du GNA et la quasi-impossibilité de mettre en place la feuille de route de l’Onu.
  • 37
  • 0
Les différends entre la France et l’Italie au sujet du dossier libyen ont éclaté au grand jour suite aux récents développements à Tripoli. Paris insiste sur la tenue d’élections à la date prévue du 10 décembre 2018. Rome craint qu’un scrutin dans les conditions actuelles n’accentue les clivages et n’aggrave la crise migratoire.
  • 40
  • 0
Depuis le début de la crise libyenne, Le Caire s’est largement impliqué dans les efforts de règlement du conflit. Avec comme priorité la préservation de l’Etat libyen.
  • 46
  • 0
Dr Ziad Aql, expert des affaires libyennes au Centre des Etudes Politiques et Stratégiques (CEPS) d’Al-Ahram, explique l’imbroglio libyen, les changements dans le paysage politique et les perspectives de la tenue des elections
  • 28
  • 0
A Tripoli, ce sont les milices armées qui font la pluie et le beau temps, comme l’ont démontré les récents événements. L’occasion de passer en revue qui est ce cartel de milices qui combat la 7e Brigade.
  • 44
  • 0