Semaine du 4 au 10 mars 2015 - Numéro 1065
Dossier
La justice a jugé inconstitutionnelle la loi régissant les élections législatives. Tandis que le président, Abdel-Fattah Al-Sissi, a ordonné un amendement d'ici un mois, le scrutin a été reporté à une date ultérieure. En attendant, l'Egypte vit sans Parlement.
  • 12
  • 0
La loi électorale a finalement été jugée inconstitutionnelle. Même si le verdict ne cible que certains points touchant le découpage des circonscriptions, l’ensemble des articles pourrait être revu.
  • 8
  • 0
L'inconstitutionnalité de la loi électorale comme celle du découpage des circonscriptions a déjà mené à la dissolution de quatre Parlements.
  • 7
  • 0
Réfaat Aboul-Qomsane, conseiller du premier ministre pour les élections, assure que le gouvernement souhaite tenir les élections à la date prévue.
  • 23
  • 0